Le déclic d’ouverture des Livrets d’épargne populaire (LEP) viendra-t-il avec un taux à plus de 4% ?

Livrets Analyse 0

Grosse hausse de rémunération attendue cet été pour ce livret largement sous-utilisé, en particulier par les jeunes...

Reuters

Dans le contexte actuel de recherche de pouvoir d’achat, l’association nationale de défense des consommateurs et usagers CLCV invite les banques à faire davantage la promotion du Livret d’épargne populaire (LEP) auprès des clients concernés. Ce livret non fiscalisé qui rapporte actuellement 2,2% par an contre 1% pour le Livret A reste en effet peu utilisé, les données de la Banque de France montrant que 13,3% seulement des Français majeurs en possédaient un en 2020 alors qu’environ la moitié y sont éligibles.

La CLCV souligne ainsi que près de 15 millions de Français pourraient bénéficier de ce livret d’épargne sécurisée à comparer à 7 millions de LEP ouverts. Citant les données de la Banque de France qui montraient que les personnes de plus de 65 ans possédaient en 2020 53% des encours (5.600 € d’encours moyen par livret) et 45% des livrets, la CLCV souligne que les jeunes semblent en particulier le méconnaître.

Campagne de communication

La Direction générale des Finances publiques avait justement engagé une campagne de communication du LEP après la dernière hausse de son taux de rémunération (de 1% à 2,2% au 1er février 2022) au moyen d’un email adressé à toutes les personnes éligibles les invitant à prendre contact avec leur banque. Des banques qui ont cependant peu intérêt à promouvoir elles-mêmes ce support auprès de leurs clients…

Le déclic avec un taux de plus de 4% ?

La promotion naturelle se fera peut-être cet été lorsque le taux du LEP devrait encore bondir pour refléter les niveaux d’inflation des derniers mois. D’après nos estimations, ce taux a de grandes chances d’être porté jusqu’à 4,4% au 1er août prochain.

En terme de gain de pouvoir d’achat, la différence avec un Livret A reste cependant limitée. Le LEP étant plafonné à 7.700 €, ses intérêts représentent actuellement au maximum 169,4 € par an à comparer à 77 € si cette même somme était placée sur un Livret A ou un LDDS, soit un supplément de 92,4 €.

Quelle différence de pouvoir d'achat ?

Dans le scénario où le taux du Livret A passerait à 2% en août, ce supplément deviendrait quand même 184,8 € sur une base annuelle (338,8 € pour un LEP à 4,4% contre 154 € pour un Livret A à 2%). Attention, raisonner en base annuelle n’est cependant pas forcément pertinent car ces taux de rémunération peuvent aussi être rapidement révisés à la baisse tous les 6 mois avec une baisse de l’inflation. Mais on n’en est pas encore là…

Plafonds de ressources à ne pas dépasser pour ouvrir un LEP (revenu fiscal de référence N-2 ou N-1)
Source : ministère de l’Economie et des Finances
1 part (célibataire)20.297 €
1,5 part (personne seule avec 1 enfant)25.717 €
2 parts (couple)31.137 €
2,5 parts (couple avec 1 enfant)36.557 €
3 parts (couple avec 2 enfants)41.977 €
3,5 parts47.397 €
4 parts (couple avec 3 enfants)52.817 €
Par part supplémentaire+5.420 €
Commentaires (1)
  • Utilisateur30802
    Utilisateur30802posté le 17.05.2022 à 14:16

    Le plafond de versement' a pas bougé depuis janvier 2013, autant dire que c'est du foutage de g.