La bataille des livrets bancaires fait rage !

Livrets Analyse 0

Les offres promotionnelles grimpent jusqu'à 6% mais les taux de base restent faibles

Reuters

Au moment où les épargnants se posent des questions sur la rémunération du Livret A (tombée à 1,75%), les banques ont bien compris qu'elles avaient probablement une carte à jouer... Après une première offensive à l'automne, elles viennent ainsi d'engager une nouvelle vague d'offres promotionnelles sur leurs livrets maison.

Des offres bien au-dessus de 5%

Depuis le 16 janvier, Axa propose par exemple une offre à 5% (4% + 1% de bonus) pendant 3 mois si le client laisse ses fonds sur le livret pendant 6 mois. Mais c'est surtout BforBank qui vient de marquer les esprits en affichant un taux d'appel à 6% (5% + 1%). Valable jusqu'en mars, cette promotion suppose toutefois de bloquer les fonds jusqu'à fin août.

Alors que les livrets fiscalisés ont subi de lourds retraits ces derniers mois, les banques se doivent en effet de régir si elles veulent continuer à capter les dépôts des ménages pour conforter leurs ratios. Et les offres apparaissent d'autant plus nécessaires que certains acteurs ont depuis quelques temps placé la barre à un niveau élevé.

Certes, Carrefour ne propose plus les 5,4% en vigueur à l'automne. Mais depuis la mi-janvier et jusqu'au 9 février, le bras financier du distributeur offre tout de même 5,2% sur 3 mois. Quant à RCI Banque, la filiale de Renault reste calée sur son taux d'appel de 5,5% pendant 4 mois (jusqu'au 28 février).

Des taux de base moins alléchants

Faut-il alors transférer son épargne vers ces livrets alléchants ? A moins de jongler entre différents livrets au gré des offres (ce qui est possible mais contraignant), l'épargnant doit en premier lieu garder à l'esprit qu'une fois terminée la période de promotion, la rémunération servie revient à des niveaux beaucoup plus modestes. De surcroît, le rendement de base étant dépendant des taux de marché, il est susceptible d'évoluer au fil du temps, à la hausse... comme à la baisse.

Dans les exemples précédents, le taux de base passe à 1,4% chez Axa (au-dessus de 15.300 euros de dépôts), 1,7% chez BforBank et 2,3% chez RCI et Carrefour.

Le frein de la fiscalité

Imaginons alors un client prêt à laisser un capital pendant 12 mois sur l'un de ces 4 livrets. Selon nos calculs, il obtiendra de 2,32% à 3,41% de rendement sur l'année selon le livret choisi. Mais il devra aussi régler impôts et prélèvements sur cette rémunération.

S'il est imposé dans la tranche à 14%, son rendement net sera alors compris entre 1,63% et 2,40%. La rémunération baissera même dans une fourchette de 1,26%-1,85% s'il est imposé à 30%. Autant dire qu'il n'est pas inutile de faire des simulations avant de se lancer.

Commentaires (9)
  • bisounours inside
    bisounours insideposté le 04.02.2013 à 07:45

    La bataille des livret fait rage ???? comprend pas !!
    Par contre les taux imo et la pub pour font rage ... car certaines banques avaient besoin de cach.

    Comme le CA.

  • sfrederic2
    sfrederic2posté le 01.02.2013 à 21:31

    donnez au cA ils ont besoin de liquidités pour combler leurs pertes abyssales de 2012

  • ericbourse1
    ericbourse1posté le 01.02.2013 à 21:10

    le canada est un havre de paix pour vos livrets

  • Christine Tassaert
    Christine Tassaertposté le 01.02.2013 à 17:13

    je reste à la poste ! pas un rond pour les autres banques...

  • Tanguy47
    Tanguy47posté le 01.02.2013 à 15:36

    dans votre banque à échéance 2019 2020 et même si vous les payez au dessus du pair elles vous rapporteront plus de 1,75 pourcent

  • stup
    stupposté le 01.02.2013 à 14:48

    pas moyen de placer ailleurs en Europe (je veux dire un pays ou le budget social est infoérieur à 600 Milliards d'Euros par an...) et d'échapper à la fiscalité des intérêts ?
    Belgique ? Lux ? Suisse ? voire Allemagne ? USA ???

  • oscar 123
    oscar 123posté le 01.02.2013 à 14:03

    On se fout de nous et tout le monde veut nos sous en dessous de 8% je ne change rien Messieurs les banquiers. A bon entendeur. salut

  • Suetone
    Suetoneposté le 01.02.2013 à 13:00

    Ah non, je garde, le mien m'a rapporté la somme fabuleuse de 8,55 € l'an dernier.

  • SCIRHAK
    SCIRHAKposté le 01.02.2013 à 12:19

    oui mais perdre son temps avec le nomadisme de 3 mois en 3 mois ===> cela n'en vaut pas la chandelle !!! autre chose à faire NA na na NA

Epargne
Fiche Pratique0

PEA : quel taux retenir pour les prélèvements sociaux ?

Tous les gains d’un PEA ne sont pas soumis au taux de prélèvement actuel de 17,2%. Des taux plus anciens peuvent s’appliquer selon la date d’ouverture et de réalisation des gains. Décryptage…

Lire la suite