Fonds à formule : ce qu'il faut savoir avant d'investir

Alternatives Analyse 0

Ce type d'outil alléchant sur le papier nécessite de bien lire entre les lignes notamment concernant les garanties offertes et les frais de gestion

Reuters

Souvent présentés avec des titres séduisants (par exemple, " Doublez votre capital "), les fonds à formule se sont peu à peu fait une place dans le monde de la gestion. Leur principe consiste à offrir une performance prédéfinie selon des conditions fixées dès le départ. Par exemple, un fonds pourra proposer une prime de 30% à l'échéance si l'indice de référence réalise sur la période une performance positive ou nulle. Dans le cas contraire, il garantira le capital investi.

A priori lisibles et simples à appréhender par le public, ces fonds ont aussi l'avantage de pouvoir être logés dans des PEA ou des assurances-vie et bénéficient de ce fait des mêmes règles fiscales que les autres produits éligibles à ces supports.

Il n'empêche que les litiges se sont multipliés ces dernières années. De Doubl'ô (Caisses d'Epargne) à Jet 3 (BNP Paribas) en passant par Benefic (La Poste), nombre d'épargnants se sont plaints de promesses non tenues.

Ces affaires ont incité les banques à prendre plus de précautions dans la présentation de leurs produits. Ceci étant, l'épargnant ne doit pas se lancer à la légère. Mieux vaut regarder de près le produit visé et vérifier quelques points.

La promesse de gain

La promesse de gain est toujours soumise à conditions. Or, les conditions à remplir peuvent parfois être complexes à comprendre. La réalisation du gain peut par exemple nécessiter que sur un panier de valeurs, aucune ne soit en baisse à l'échéance. Le contrat peut aussi prévoir des arrêtés de performances à des dates intermédiaires.

Garantie du capital

Certains fonds ne proposent aucune garantie sur le capital. Pour les autres, plusieurs cas sont à distinguer. La notion de " capital protégé " ne traduit qu'une garantie partielle : par exemple, un risque de perte limité à 10% de l'investissement. Quant à la garantie totale, elle s'entend nette de frais de gestion. Le capital restitué peut donc s'en trouver nettement amputé. Ce point a d'ailleurs donné lieu à des litiges par le passé. Il faut aussi souligner qu'en contrepartie de la garantie, la promesse de gain sera limitée par rapport à l'indice ou aux actions de référence. Le cas-type est celui d'un fonds qui garantira le capital en cas de baisse du CAC 40 mais ne servira par exemple que 80% de la performance de l'indice en cas de hausse.

Frais de gestion

L'UFC-Que choisir a rappelé en 2012 que les frais de gestion de ces produits sont généralement plus élevés que ceux des fonds traditionnels : en moyenne 2%.

Souscription et horizon de placement

Les fonds à formule ont aussi la particularité de n'être ouverts à la souscription que sur une période réduite. Ceci afin de pouvoir prendre une référence de départ pour la condition à réaliser. Ils imposent par ailleurs de rester jusqu'à l'échéance (ou du moins jusqu'à des dates arrêtées à l'avance) pour pouvoir obtenir le gain prévu ou bénéficier de la garantie. Généralement, il est possible de sortir en dehors des échéances programmées. Mais l'épargnant perd alors le bénéfice des garanties.

Performances

Si la promesse peut être alléchante, il faut savoir qu'il n'y a souvent aucune progressivité. Un épargnant pourra par exemple gagner 50% ou... rien, si les conditions ne sont pas réalisées. Par ailleurs, le potentiel de gain est exprimé le plus souvent en plus-value à terme. Il convient donc de ne pas se laisser étourdir par les chiffres. Un gain de 50% en 8 ans équivaut par exemple à un rendement annuel moyen de 5,2%.

En résumé

Les fonds à formule peuvent offrir des perspectives intéressantes. Néanmoins, un décryptage est indispensable concernant les garanties offertes, les frais de gestion, le rendement moyen espéré, les conditions à remplir et la durée d'engagement. Ils ne sont en tout cas en rien des produits miraculeux. Comme tous les supports de placement, ils restent déterminés par le couple rendement/risque.

Commentaires (7)
  • mleon1
    mleon1posté le 31.01.2014 à 17:24

    Si ces formules ne sont en rien des produits miraculeux, c'est probablement qu'elles sont
    de sinitres manipulations.

  • KAPITOL
    KAPITOLposté le 23.05.2013 à 01:34

    n importe quoi ....Pas deçu par ce style de fonds

  • 1580046
    1580046posté le 23.05.2013 à 07:38

    Demande par exemple aux heureux possesseurs en son temps de doublo, qui a fait une jolie pub aux Caisses d'Epargne. Très performant le fond.
    Sérieusement, le fait de liquider à une date définie à l'avance, c'est idiot!

  • SCIRHAK
    SCIRHAKposté le 22.05.2013 à 13:14

    JAMAIS souscrire. Point

  • Warren Bouffi
    Warren Bouffiposté le 22.05.2013 à 13:01

    jamais souscrit à aucun fonds, ça ne me manque vraiment pas

  • 1580046
    1580046posté le 22.05.2013 à 13:00

    Précaution à prendre: ne pas souscrire!

  • ultimanecat
    ultimanecatposté le 22.05.2013 à 12:40

    excellente formule pour "toucher le fond"

Epargne
Fiche Pratique0

Assurance-vie : quid en cas de divorce ?

Selon la manière dont a été alimenté le contrat, le divorce peut conduire à un partage de sa valeur même s’il a été ouvert par un seul des deux conjoints

Lire la suite