Epargne : que peut réellement vous rapporter un livret bancaire sur 12 mois ?

Livrets Analyse 0

Notre pointage de 11 produits du marché laisse espérer un rendement brut compris entre 0,3% et 1,53% selon le livret choisi. Détails…

Reuters

Les livrets bancaires n’ont pas la cote. Taux en baisse, fiscalité pénalisante… Ils apparaissent aujourd’hui peu compétitifs, notamment face à un simple Livret A (0,75% net). Il n’empêche que ces produits peuvent encore avoir leur utilité : par exemple pour un épargnant souhaitant placer un capital à court terme et pour lequel le plafond du A (22.950 euros) n’est pas adapté.

Que peut-on alors espérer avec les livrets ordinaires ? Le rendement promis dépend bien entendu du taux de base du livret mais aussi des éventuelles promotions offertes et de l’horizon de placement. Pour établir des comparaisons, L’Argent & Vous a pris l’habitude de simuler un placement sur 12 mois avec 11 livrets choisis parmi les principaux produits du marché (voir tableau en bas de page).

Un rapport de 1 à 5

En ce début de mois d’octobre, notre tableau laisse entrevoir une fourchette de rendements très large : de 0,3% à 1,53%. Ne proposant plus d’offre promotionnelle, le livret Axa Banque occupe la queue du peloton.

Quant au haut du tableau, il est occupé par le livret Distingo de PSA Banque. La filiale du constructeur offre jusqu’en décembre un taux de 3,2% pendant 2 mois puis un taux de base de 1,2%, de quoi atteindre un rendement de 1,53% sur un an.

PSA double ainsi Cetelem dont le livret occupait la tête de notre classement depuis plusieurs mois avec un taux promotionnel de 2% sur 12 mois. Mais Cetelem a ramené son taux d’appel de 2% à 1,2% (sur 12 mois) et son taux de base de 0,8% à 0,5%.

Ne pas oublier la fiscalité

Rappelons qu’il s’agit là de taux bruts. Sur ces livrets, l’épargnant doit payer impôt et prélèvements sociaux. Ainsi, ses intérêts sont ponctionnés à hauteur de 28,8% s’il est dans la tranche à 14%, à hauteur de 43,97% dans la TMI à 30% et à hauteur de 54,4% dans la tranche à 41%.

On peut donc estimer qu’un épargnant imposé à 14% obtiendra un rendement net de 0,22% à 1,09% avec ces livrets. Dans la tranche à 30%, le gain net sera compris entre 0,17% et 0,86%. Enfin, une personne taxée à 41% obtiendra 0,14% net avec le livret le moins généreux et au mieux 0,70% avec le livret de PSA.

En résumé

Net de fiscalité, les rendements s’avèrent donc presque anecdotiques. Faut-il pour autant bouder les livrets ? Pour ceux qui ne veulent prendre aucun risque et qui souhaitent garder un capital disponible, les livrets ont au moins le mérite d’être plus intéressants qu’un compte non rémunéré et d’offrir un relais au Livret A lorsque ce dernier ne suffit pas. Ils permettent alors de protéger le capital de l’inflation dans l’attente de son emploi.

Les taux bruts des livrets au 5 octobre 2016
Source : L'Argent & Vous d'après conditions générales
Taux promotionnelDuréeTaux de baseTaux moyen sur 12 mois
PSA (Distingo)3,2%2 mois1,2%1,53%
Cetelem1,2%12 mois0,5%1,20%
Renault (Zesto)--1,1%1,10%
Hello Bank--1%1,00%
Carrefour--1%1,00%
Fortuneo2%4 mois0,4%0,93%
BforBank3%2 mois0,5%0,92%
Barclays3%3 mois0,2%0,90%
ING3%2 mois0,3%0,75%
Monabanq--0,75%0,75%
Axa--0,3%0,30%
MOYENNE0,66%0,94%
MEDIANE0,50%0,93%
Commentaires
Epargne
Analyse0

Epargne retraite : un amendement inutile ?

Les députés ont adopté un dispositif prenant en compte les versements effectués en 2018. Néanmoins, il ne résout en rien le problème posé par l’arrivée du prélèvement à la source en 2019.

Lire la suite
Epargne
Fiche Pratique0

Fonds en euros ou UC : à chacun sa fiscalité !

Bien que soumis aux mêmes taux, ces deux supports d’assurance-vie ne sont pas taxés exactement de la même manière. D’où des performances différentes à l’arrivée.

Lire la suite