Cryptomonnaies : la tendance baissière pourrait faire émerger des opportunités intéressantes

Tendance Analyse 0

En attendant, la société de courtage IG s'attend à un nouveau plus bas annuel pour le Bitcoin.

Reuters

Cela fait plusieurs mois que les cryptomonnaies ne défraient plus la chronique avec des variations spectaculaires de leurs cotations. Depuis leur violent décrochage du mois de juin après la défaillance de la blockchain Terra et du stablecoin algorithmique TerraUSD, puis la faillite de la plateforme Celsius Network et surtout le virage monétaire des banques centrales vers une remontée rapide et durable de leurs taux directeurs pour contrer l’inflation, les principales cryptos se comportent davantage comme des actifs spéculatifs qui suivent la tendance baissière des marchés financiers. Sur les dernières semaines, on observe même une perte de volatilité qui caractérise pourtant ces actifs. Le plus surveillé, Bitcoin, navigue ainsi autour de 20.000 dollars depuis plus d’un mois.

Les institutionnels dominent les échanges

Alors que les particuliers semblent moins présents sur les négociations de cryptomonnaies, les échanges sont dominés par les institutionnels qui jouent la baisse des actifs risqués et donc des cryptos. C’est d’ailleurs en grande partie ce qui fait dire à Vincent Boy, analyste marchés chez la société de courtage IG France, que les cryptomonnaies devraient conserver une tendance baissière dans les prochains mois et que le point bas de ce quatrième cycle haussier du Bitcoin n’est probablement pas atteint.

« Il faut s’attendre à de nouvelles chutes qui pourraient conduire à de nouveaux problèmes de liquidité dans le secteur et à tester un nouveau plus bas de plusieurs années sur le Bitcoin », prévient Vincent Boy en évoquant des supports entre 12.000 et 14.000 dollars pour le Bitcoin. A de tels niveaux, l’analyste considère qu’il s’agirait de points d’entrée intéressants pour investir à long terme en se focalisant sur les projets les plus intéressants susceptibles d’être utilisés à l’avenir par les banques centrales ou des sociétés privées.

L’utilisation de la blockchain accélère

En effet, IG rappelle que même si les cryptomonnaies restent encore utilisées et considérées principalement comme un actif spéculatif par des investisseurs, le secteur du Web3 est en pleine ébullition et continue de se développer dans l’économie traditionnelle à toute vitesse. Les projets de monnaies numériques de banques centrales (MNBC), se développent notamment à grands pas mais malgré l’utilisation de la blockchain, celles-ci n’ont rien à voir avec de la décentralisation prônée par le Bitcoin. « Le Bitcoin pour sa part, tend à reprendre la souveraineté monétaire aux Etats et institutions, telles que les banques centrales, pour le redistribuer à la population », rappelle Vincent Boy.

« Certes, Bitcoin est critiqué principalement pour sa consommation énergétique, souvent à tort ou de manière biaisée, mais la crainte des Etats est probablement de voir leur contrôle sur la monnaie s’amoindrir. Pour cette raison, il est possible que de nombreuses blockchains/cryptomonnaies profitent du développement du secteur dans l’économie réelle, en réduisant parfois la décentralisation, pendant que Bitcoin pourrait continuer de subir les attaques diverses et variées avant de trouver sa place », ajoute-t-il.

Chainlink et SWIFT

Parmi les entreprises traditionnelles qui s’investissent dans la blockchain, l’analyste d’IG cite le cas de la messagerie des paiements internationaux SWIFT qui mène des tests de compatibilité de la blockchain sur son réseau. SWIFT teste également l’interopérabilité des cryptomonnaies et surtout des MNBC. Une telle mise en œuvre pourrait ainsi profiter à une blockchain déjà existante, qui aiderait à la réussite de ce projet. C’est justement le cas de Chainlink qui participe au projet SWIFT.

Pourtant, que ce soit Ether qui ne profite pas de sa mise à jour « The merge » permettant une chute de la consommation d’énergie du réseau, ou le cours de Chainlink qui n’est pas impacté positivement par l’évolution de son projet avec SWIFT, toutes les cryptomonnaies évoluent actuellement sous pression comme le sont les marchés financiers traditionnels. Une tendance qui est donc à surveiller...

Commentaires
Epargne
Actu0

Octobre rouge pour l'assurance vie

Stagnante depuis plusieurs mois, la collecte nette des contrats d'assurance vie est ressortie négative en octobre. Les flux placés sur les fonds en euros ont continué de reculer.

Lire la suite