Assurance-vie 2018 : les premiers rendements en ligne avec les attentes

Assurance-Vie Analyse 0

Les premiers taux annoncés sur les fonds en euros font ressortir une baisse moyenne de 0,12 point par rapport à 2017.

Reuters

Comme chaque année, les assurés sont dans l’attente des rendements des fonds en euros pour 2018. En moyenne, les spécialistes du secteur tablent sur une moyenne voisine de 1,6% après 1,8% en 2017.

Où en est-on au vu des premiers résultats publiés ? Premier constat, rares sont les baisses dépassant 0,2 point. Certains acteurs sont en tout cas parvenus à maintenir des rendements au-dessus des 2%. C’est le cas de la MIF qui vient d’annoncer un rendement de 2,35% à après 2,5% en 2017. Comptant parmi les poids lourds du secteur, Axa se situe un cran en dessous mais a maintenu ses rendements à leur niveau de 2017, soit 1,90% avant bonus éventuel.

Une moyenne peu significative

Globalement, une analyse rapide des premières annonces fait ressortir une moyenne temporaire de 1,9%. Cette moyenne est toutefois à regarder avec précautions. Elle n’intègre en effet qu’une petite partie du marché et constitue une simple moyenne arithmétique ne tenant pas compte du poids de chacun des assureurs.

De surcroît, pour des raisons commerciales évidentes, la communication des assureurs insiste généralement sur les performances des contrats ouverts à la souscription. Les contrats fermés sont souvent laissés de côté. Or, il est fréquent que leurs performances soient moins soutenues.

Une tendance rassurante

Ces premiers chiffres restent toutefois intéressants pour la tendance qu’ils mettent en relief. Ces fonds en euros qui affichent pour 2018 un rendement moyen de 1,9% ont dégagé une performance légèrement supérieure à 2% en 2017 (2,02%). Autrement dit, au vu des premiers résultats, le taux servi est en recul de 0,12 point.

Un tel repli étendu à l’ensemble du marché aboutirait à un rendement moyen de 1,68%, assez proche de la cible de 1,6% espérée par les experts de l’assurance-vie. Les premières tendances semblent donc de nature à rassurer.

Une moyenne qui couvre de nombreuses situations

Si le marché paraît bien parti pour atteindre un rendement moyen de 1,6%, il faut toutefois rappeler que cette moyenne recouvre des situations bien différentes. Nous avons déjà évoqué les écarts entre fonds ouverts et fonds fermés (qui ont par exemple atteint 0,25 point en moyenne en 2016).

Soulignons également que les assureurs ont la possibilité de moduler leur taux en fonction du type de clientèle. Une pratique qui vise à favoriser les clients aisées. Ainsi, en 2017, le rendement du marché a été de 1,8%, mais la clientèle standard (90% des assurés) n’a obtenu que 1,67% de rendement moyen.

Commentaires