2017, une année noire pour l’épargne sans risque

Tendance Analyse 0

L’assurance-vie en euros n’a jamais rapporté aussi peu. Quant au Livret A son rendement net d’inflation sera négatif sur l’ensemble de l’année.

Reuters

L’année 2017 n’est pas encore terminée. Mais on peut déjà affirmer que dans son ensemble, elle n’aura pas été favorable aux épargnants allergiques au risque, entre des rendements toujours bas et une inflation plus soutenue qu’en 2016. Le Livret A et l’assurance-vie en euros illustrent parfaitement cette tendance.

Livret A

En 2017, le Livret A rapportera 0,75% soit autant qu’en 2016. Mais en 2016, les épargnants ont bénéficié d’une inflation quasi-nulle (0,2%). Ainsi, une somme placée sur un Livret A a gagné l’an dernier 0,55% de pouvoir d’achat.

Cette année, la situation est bien différente. Sur les 11 premiers mois, l’inflation moyenne a été de 1% (hors tabac). Un chiffre qui a de fortes chances d’être le même sur l’ensemble de l’année. Conséquence, le taux réel du Livret A va plonger. Il sera voisin de -0,25%, traduisant une perte de pouvoir d’achat du capital.

Le taux réel du Livret a déjà été négatif (en 2010 et 2011). Mais jamais une telle ampleur n’a été constatée au cours des 30 dernières années.

Assurance-vie en euros

Le même raisonnement peut être tenu pour l’assurance-vie en euros. Avec un rendement brut de 1,8%, elle a offert l’an dernier 1,32% en moyenne net de prélèvements sociaux et d’inflation.

Cette année, du fait de la baisse attendue des rendements bruts (à 1,5%) et du retour de l’inflation, la performance nette moyenne devrait ressortir à moins de 0,27%. Il s’agit là encore d’un plancher historique.

Et en 2018 ?

Notons enfin que 2018 ne promet rien de meilleur si l’on se base sur la prévision d’inflation du gouvernement (1,1% hors tabac).

On sait d’ores et déjà que le taux du Livret A restera bloqué à 0,75%. Son rendement réel pourrait donc baisser à nouveau, à -0,35%.

Quant à l’assurance-vie en euros, les experts craignent un nouveau tassement de son rendement brut (jusqu’à une moyenne de 1,4%). En tenant compte de l’inflation mais aussi de la hausse à venir des prélèvements sociaux (de 15,5% à 17,2%), sa performance réelle risque bien d’être proche de zéro. Et encore s’agit-il ici d’une prévision moyenne. Certains épargnants pourraient bien se retrouver en territoire négatif.

Rendements bruts et réels depuis 2010
*Estimations, L'Argent & Vous
Livret AAssurance-vie en euros
Rendement brutRendement net d'inflationRendement brutRendement net de prélèvements et d'inflation
2018*0,75%-0,35%1,4%0,06%
2017*0,75%-0,25%1,5%0,27%
20160,75%0,55%1,8%1,32%
20150,90%0,90%2,3%1,94%
20141,14%0,65%2,5%1,61%
20131,58%0,68%2,8%1,47%
20122,25%0,30%2,9%0,48%
20112,08%-0,02%3%0,52%
20101,46%-0,04%3,4%1,49%
Commentaires (1)
Epargne
Fiche Pratique0

Actions : faut-il choisir la détention au nominatif ?

Le nominatif pur peut donner droit à des majorations de droits de vote ou de dividendes et éliminer les droits de garde. Mais la formule n’a pas que des avantages. Explications…

Lire la suite
Epargne
Actu0

Epargne : le pic de 2012 en ligne de mire

Au vu de la collecte déjà réalisée à fin mai (27 milliards d’euros), assurance-vie, Livret A et LDDS pourraient bien dépasser en fin d’année les quelques 43 milliards d’euros atteints en 2012.

Lire la suite