Un nouveau placement immobilier abordable permet de réduire ses impôts

Alternatives Actu 0

Grâce à son agrément «Économie Solidaire d’Utilité Sociale» (ESUS), Canberra Patrimoine propose d’investir dans des projets immobiliers en réduisant ses impôts.

Reuters

Le financement participatif (crowdfunding) connaît actuellement un essor très important dans le secteur de l’immobilier. Principalement destiné à financer des promoteurs dans la réalisation de leurs programmes de logements neufs, le crowdfunding immobilier s’ouvre aujourd’hui à des opérations plus spécifiques. Le groupe immobilier Canberra, qui dispose d’une plateforme immatriculée à l’ORIAS et habilitée à l’exercice du Conseil en Investissement Participatif par l’Autorité des Marchés Financiers,  se lance par exemple sur le créneau de l’économie sociale et solidaire.

Nouvel agrément

L’agrément «Économie Solidaire d’Utilité Sociale» (ESUS) que Canberra Patrimoine vient de recevoir est un label permettant une reconnaissance par les pouvoirs publics des entreprises qui exercent une démarche sociale et solidaire. Pour les investisseurs, un gros avantage est à la clé puisque la souscription d'actions d’une société bénéficiant de cet agrément est éligible à la réduction d'impôt TEPA ISF ainsi qu'à la réduction d'impôt sur le revenu pour l'investissement au capital de PME non cotées. Depuis 2016, ces avantages fiscaux ne sont plus accessibles aux sociétés immobilières traditionnelles, comme avait pu en profiter l’an dernier la plate-forme Anaxago.

A SAVOIR

Dans la limite de 45 000 € par foyer fiscal, l’épargnant peut déduire de son ISF 50% de son investissement. Pour l’impôt sur le revenu, il bénéficie d’une réduction de 18% dans la limité de 18 000 € pour un couple et de 9 000 € pour un célibataire. Pour bénéficier de ces réductions d’impôts, il faut cependant conserver  ses titres pendant au moins 5 ans.

Appliqué à l’immobilier, l’économie sociale et solidaire concerne la réhabilitation d’immeubles, la transformation de bureaux obsolètes en logements ou la construction de logements aux meilleurs normes énergétiques (bâtiment à énergie positive, construction bois, incorporation d'énergies renouvelables…). L’agrément ESUS impose des principes de gestion durable tels que le plafonnement des salaires ou le réinvestissement des bénéfices. Canberra connaît bien tous ces métiers puisque ses fondateurs sont issus de la promotion immobilière et de la réhabilitation d’immeubles. Canberra œuvre d’ailleurs lui-même comme promoteur immobilier via Canberra Promotion avec actuellement un projet de résidence à Nice.

Offre PME immobilière

Pour revenir à l’offre d’investissement solidaire permettant une réduction d’impôts, Canberra Patrimoine va lancer une PME immobilière qui a déjà des projets en vue comme la transformation d’un plateau de bureaux en logements à Boulogne Billancourt (92) ou la réhabilitation d’un bâtiment à Evry (91). Les épargnants peuvent souscrire des actions de cette société avec une mise minimum de 5 000 €. Cet investissent ouvre donc droit aux réductions d’impôts pour 2016.

Option d’achat après 5 ans

Au bout de 5 ans, Canberra proposera aux investisseurs une option d’achat des titres. D’après Olivier Albert, cofondateur de Canberra, cette option pourrait se situer entre 120% et 150% de l’investissement initial. Tout dépendra bien sûr de la réussite et de la rentabilité des projets financés. Pour ceux qui souhaitent conserver plus longtemps leur investissement, une sortie par voie de réduction de capital sera proposée à partir de la huitième année. Comme dans le cas du crowdfunding immobilier classique, l’investissement comporte bien sûr une dose de risque (aucune garantie sur le capital) et le placement sera illiquide jusqu’à son remboursement. Mais la rentabilité d'un tel placement peut s'avérer très élevée.

Exemple

Pour une mise de 10 000 €, l’investisseur pourra déduire de son impôt sur le revenu la somme de 1 800 € (18%). Au bout de 5 à 6 ans, une option de rachat à 130% permettrait de récupérer 13 000 €. Cette plus-value de 3 000 € serait imposée sur une base de 1 500 € après abattement de 50%, soit 450 € pour la tranche d’impôt à 30% et 210 € pour celle à 14%. Les prélèvements sociaux (15,5%) représentent 465 €. Au final, les gains dans la tranche à 14% s’élèveraint à 4 125€ (1 800 + 3 000 – 210 – 465), soit un rendement net de 41% sur 5 à 6 ans (environ 7%  par an).

Commentaires (1)
  • JP 9999
    JP 9999posté le 25.04.2016 à 20:37

    ce n'est pas exceptionnel pour ce placement à risquesssss
    combien est rémunéré CANBERA PATRIMOINE ????

Epargne
Analyse0

Epargne retraite : un amendement inutile ?

Les députés ont adopté un dispositif prenant en compte les versements effectués en 2018. Néanmoins, il ne résout en rien le problème posé par l’arrivée du prélèvement à la source en 2019.

Lire la suite
Epargne
Fiche Pratique0

Fonds en euros ou UC : à chacun sa fiscalité !

Bien que soumis aux mêmes taux, ces deux supports d’assurance-vie ne sont pas taxés exactement de la même manière. D’où des performances différentes à l’arrivée.

Lire la suite