Un mois de novembre clément pour l’assurance vie

Assurance-Vie Actu 0

L’assurance vie a repris des couleurs en novembre après avoir été un peu délaissée par les épargnants le mois précédent.

iStock

A l’instar des Livrets A, les contrats d’assurance vie ont été bien remplis au mois de novembre, montrent les données de France Assureurs communiquées ce mercredi 4 janvier.

Grâce à un niveau de cotisations record pour la période (12,4 milliards d’euros, soit le meilleur mois de novembre jamais enregistré), la collecte nette sur ces contrats est redevenue positive, à +1,4 milliard d’euros, après avoir enregistré un mois d’octobre en décrochage, à -0,3 milliard d’euros.

1,7 milliard d'euros net placés sur les unités de compte

La reprise est restée portée par les placements en unités de compte, avec +1,7 milliard d’euros de collecte nette en novembre, tandis que les fonds en euros ont continué de baisser, enregistrant 300 millions d’euros de décollecte.

Depuis le début de l’année, la collecte nette en assurance vie, à fin novembre, atteint ainsi +13,7 milliards d’euros, en retrait de 6,2 milliards d’euros par rapport à celle enregistrée en 2021 sur la même période. L’encours total sur ces contrats atteignait pour sa part 1.856 milliards d’euros.

Du côté des Plan d’épargne retraite (PER), la collecte est restée au beau fixe. Ces supports ont continué leur progression, avec des niveaux de cotisations en hausse de 28% par rapport à la même période en 2021, 100.300 nouveaux assurés et 29.000 transferts d’anciens contrats vers un PER.

Vers une reprise de la collecte pour les fonds en euros ?

Depuis la fin du 1er semestre, les supports en assurance vie stagnent, oscillant selon les mois entre collectes positive et négative. Dans un climat d’incertitude économique et de forte inflation, les épargnants sont restés attentistes, bien que le mois de novembre semble montrer des signes de reprise, à la fois du côté des livrets règlementés et de l’assurance vie.

La décollecte a surtout concerné les fonds en euros tandis que les unités de compte sont restées attractives, avec 39% des encours placés en moyenne cette année.

« Les ménages arbitrent toujours en faveur des unités de compte dans un contexte boursier moins favorable qu’en 2021. Les rendements des fonds euros, nets d’impôt, sont proches du niveau du taux du Livret A (1,37 % sur l’année 2022). En prenant en compte l’inflation, le rendement réel des fonds euros est en territoire négatif (plus de 3 points en moyenne). Cette situation sans précédent dans l’assurance vie explique tout à la fois le recul de la collecte par rapport aux années d’avant Covid et la montée en puissance des unités de compte », décrypte Philippe Crevel, directeur du Cercle de l’épargne.

Mais les fonds en euros pourraient reprendre un peu de souffle dans les mois à venir. Avec la remontée des taux obligataires, les rendements de cette poche au capital garanti au titre de l’année 2022 sont attendus en hausse. « Le taux moyen des fonds euros devrait se situer autour de 1,8%-2% », contre 1,3% l’année dernière, prédisait Philippe Crevel le mois dernier.

La progression des rendements devrait probablement être plus marquée pour les fonds en euros qui avaient enregistré l'année dernière les plus faibles performances.

Commentaires