Sofica : la campagne 2018 est lancée

Alternatives Actu 0

Ces structures de financement du cinéma offrent 48% de réduction d’impôt. Mais il faut rappeler que cet avantage a pour but de compenser des performances souvent faibles.

Douze Sofica vont cette année pouvoir faire appel aux investisseurs. Le CNC vient de publier la liste des structures agréées pour la campagne 2018. Comme l’an passé, elles pourront lever au total jusqu’à 63 millions d’euros.

Pour séduire les investisseurs, ces outils de financement d’œuvres audiovisuelles disposent d’un argument choc : une réduction d’impôt égale à 48% du montant engagé. Mieux encore, bien que soumises au plafonnement des niches fiscales, les Sofica disposent d’une limite de dépense spécifique : 18.000 euros (ou 25% des revenus du contribuable). Ainsi, une personne engageant le maximum autorisé obtiendra 8.640 euros de crédit d’impôt, remboursable à l’été 2019.

Attention aux conditions de sortie

Sur le papier, l’affaire apparaît donc séduisante. Néanmoins, pour évaluer avec précision les performances des Sofica, il faut aussi tenir compte de leurs spécificités.

Elles nécessitent tout d’abord de conserver les parts 5 ans au minimum pour ne pas perdre le bénéfice de l’avantage fiscal. Dans la pratique, pour sortir, il faut même attendre le remboursement par la société elle-même (en général entre 5 ans et 10 ans dans certains cas), le marché secondaire étant ici inexistant.

L’autre inconvénient concerne les conditions de sortie car les investisseurs récupèrent rarement leur mise.

Une rentabilité moyenne de 2,8%... avantage fiscal inclus

L’an passé L’Argent & Vous s’est penché sur les performances de 23 Sofica liquidées entre 2013 et 2017. Or, ce pointage a montré qu’aucune de ces structures n’a été en mesure de rembourser intégralement les investisseurs. Les taux de remboursement ont fluctué entre 36% et 80% (63% en moyenne).

La rentabilité des Sofica ne tient donc que grâce à l’avantage fiscal. Il est ressorti de notre étude que le TRI moyen de ces investissements était de 2,8% réduction d’impôt incluse. Mais même en intégrant cette carotte, les résultats ne sont pas toujours au rendez-vous. De fait, 3 de ces Sofica ont dégagé une performance négative malgré l’avantage fiscal et 4 Sofica sur 10 ont fait moins bien que de simples fonds en euros. Les Sofica n’ont donc rien d’un jackpot fiscal…

6.800 foyers concernés

Un rapport parlementaire paru cet été a montré que le dispositif fiscal des Sofica est mis à profit par environ 6.800 foyers chaque année. Il s’agit en grande partie de foyers aisés, la moitié d’entre eux ayant plus de 83.500 euros de revenus. L’avantage fiscal obtenu est en moyenne de 3.178 euros.

Commentaires