SCPI : sévère baisse de collecte au deuxième trimestre

Alternatives Actu 0

Les premiers chiffres de la collecte des SCPI commencent à tomber, et laissent voir un niveau de collecte au plus bas depuis dix ans au deuxième trimestre.

La collecte nette des SCPI est, selon France SCPI, en « fort retrait suite à la crise ducoronavirus et son confinement ». A peine 900 millions d'euros ont été enregistrés par la plateforme au deuxième trimestre, contre 2,2 milliards l'an passé, ce qui en fait, si ces chiffres se vérifient par l'ensemble des acteurs, « la plus faible collecte nette trimestrielle enregistrée depuis le début des années 2010 ». Après un premier trimestre 2020 record, avec 2,4 milliards collectés, les sociétés de gestion constatent toutefois, dans l'ensemble, un nombre de retraits de parts très restreint, qui « témoigne de la confiance qu’accordent les associés à leur SCPI ».

Rendement moyen annualisé sous les 4 %

Au global, les dividendes versés pour le premier semestre correspondent à un rendement moyen annualisé de 3,93 % passant ainsi comme prévu sous la barre des 4 %. Des résultats qui « laissent présager d’un rendement supérieur pour l’année 2020 », selon France SCPI. Les sociétés de gestion, prudentes, se positionnent sur de probables rattrapages de dividendes pour lisser le rendement annuel au quatrième trimestre.Toutefois, toutes les catégories de SCPI ne sont pas logées à la même enseigne.

D'après la plateforme, les SCPI diversifiées affichent ainsi un rendement semestriel annualisé de 4,34 %. En haut du classement, on retrouve les SCPI résidentielles et logistiques, moins impactées par le confinement confirment leurs avances avec des rendements semestriels supérieurs à 6 % annualisés. Les SCPI santé affichent quant à elles un rendement semestriel annualisé de 4,54 %. A l'inverse, les SCPI spécialisées dans l’hôtellerie, très fortement pénalisées par le confinement, affichent un rendement semestriel annualisé de 1,86 %. Les SCPI de commerces limitent la casse, avec un rendement semestriel annualisé de 3,6%.

Reports d'investissements

Côté investissements, France SCPI constate des reports, les mois d’avril et de mai ayant été très faibles en termes de fonds collectés. Une impulsion à la hausse se fait sentir en juin et devrait se poursuivre. Le mois de septembre sera déterminant et donnera certainement la tendance pour le dernier trimestre 2020.

Autre tendance notable, la collecte habituellement investie vers les SCPI bureaux, s’est réorientée vers les SCPI dites diversifiées. « Ces dernières comportent plusieurs types de biens et viennent ainsidiluer les craintes liées au télétravail massif vis-à-vis des bureaux ». Enfin, les SCPI dites de santé profitent, comme anticipé, de cette conjoncture, étant une thématique au centre de l’attention.

Commentaires
Epargne
Actu0

L’assurance vie reste en perte de vitesse

Depuis le début de l’année, les cotisations collectées par les sociétés d'assurance s’élèvent à 82,2 milliards d'euros, en baisse de 25% par rapport à la même période en 2019.

Lire la suite
Epargne
Actu0

La collecte nette du livret A semble ralentir

A fin septembre, les encours du Livret A détenu par 55 millions de Français représentaient quand même un nouveau pactole de 324,3 milliards d’euros...

Lire la suite