SCPI : les rendements de Perial AM se sont maintenus à 4,2%-4,5% en 2020

Tendance Actu 0

Les quatre SCPI de la société Perial ont réussi à conserver des rendements honorables malgré une année marquée par des semaines de confinement et la désertion des immeubles de bureaux.

Ad Luminem Photographies

Les SCPI de Perial ont traversé la tempête de 2020 avec une certaine résilience. Communiqués ce matin, les rendements annuels de ses quatre véhicules d’investissement immobilier ont tous atteint ou dépassé les objectifs de la société de gestion.

Ils se situent par ailleurs au-dessus du rendement moyen des SCPI attendu par le marché en 2020 à environ 4% :

  • PFO2 – l’une des SCPI les plus importantes du marché français en termes d’encours (2,41 Mds€ au 30/09) - affiche un taux de distribution sur valeur de marché (TDVM) de 4,5% (soit 8,82€ par part), en léger recul par rapport à 2019 où il était ressorti à 4,61%, mais conforme à l’objectif annoncé de 4,08% à 4,59%.
  • La SCPI diversifiée PFO (781 M€ d’encours au 30/09) a connu une année un peu moins éclatante en servant un TDVM de 4,24% (41€ par part) en baisse de 68 points de base par rapport à 2019 (+4,92%), mais reste dans l’objectif annoncé par Perial à 4%-4,6%.
  • PF Grand Paris (920 M€ d’encours), dont les actifs sont pour l’essentiel des bureaux, a pour sa part progressé : la SCPI affiche 4,53% de performance (23,5€ par part), un résultat supérieur à 2019 (4,38%) et au-dessus des attentes de la société de gestion à 4,3-4,5%.
  • Enfin, la dernière arrivée du portefeuille lancée il y a trois mois, PF Hospitalité Europe, qui se concentre sur les résidences de services en zone euro, part du bon pied, à 6,25% de performance annualisée pour la période octobre-décembre. Pour cette dernière, Perial vise un objectif de 4,5% à 5% en 2021.

Dans un contexte de grande désertion des bureaux et des centres-villes, les performances des SCPI de Perial apparaissent honorables, d’autant qu’elles s’accompagnent d’indicateurs de gestion également sains : le taux d’occupation moyen des actifs immobiliers est stable à 96%, et celui du recouvrement loyers atteint 93%, à un niveau « proche de la normale ».

Labellisation ISR

Le groupe a par ailleurs obtenu la labellisation ISR pour la SCPI PFO2 et sa SCI Perial Euro carbone, un fonds spécialisé dans les bureaux de la zone euro dont les acquisitions seront couplées à la mise en place d’une stratégie de réduction d’empreinte carbone.

Sans surprise, alors que les Français ont privilégié thésauriser sur les livrets défiscalisés pendant la crise, la collecte brute du groupe a perdu un peu de terrain en 2020, à 500 M€ en 2020 après 525 M€ en 2019. Dans ce contexte, Perial a cependant accru ses investissements immobiliers à hauteur de 815 M€ et a procédé à 150 M€ d’arbitrages.

Objectifs 2021

Les objectifs de rendement de ses SCPI pour l’année à venir sont assez proches de ceux fixés en 2020 : 4,25% à 4,5% pour PF Grand Paris, 4,5% à 5% pour PFO, 4,3% à 4,6% pour PFO2 et 4,5% à 5% pour PF Hospitalité Europe.

Avec une crise sanitaire qui devrait transformer en profondeur les usages urbains, et in fine la valorisation de l’immobilier européen, la société mise logiquement sur les investissements durables, la diversification de son portefeuille et la sécurisation de la solvabilité des locataires :

« En 2021, nos équipes prolongeront notre politique de gestion active en portant une attention toute particulière aux critères environnementaux sociétaux et de gouvernance, indique Eric Cosserat, président de Perial AM. Nous en sommes convaincus : les performances ESG participent aujourd’hui à la performance financière de nos immeubles et préparent celle de demain. Nous continuerons ainsi à investir dans les grandes métropoles françaises et européennes, en diversifiant la typologie de nos acquisitions et en insistant sur la solidité de nos locataires. »

Commentaires