SCPI de rendement : les voyants toujours au vert !

Alternatives Actu 0

Bien qu’en légère baisse, les performances ont été conformes aux attentes au premier trimestre. Et les indicateurs sont plutôt de nature à rassurer

Reuters

Les SCPI de rendement ne plient pas. Certes, le bilan du site spécialisé meilleureSCPI.com fait ressortir un léger tassement des performances au premier trimestre (-0,2 point en un an). Mais à 4,62%, le taux de distribution annualisé (TDVM) est conforme aux projections faites en février dernier pour 2016.

De surcroît dans un contexte de baisse généralisée des taux, force est de constater que les SCPI de rendement offrent des rémunérations toujours attractives. Sur les quatre derniers trimestres, le rendement moyen a été de 4,81%.

Ces scores sont d’autant plus appréciables que depuis plusieurs trimestres, les SCPI doivent faire face à un afflux de collecte. L’an passé, la collecte nette s’est élevée à 4 milliards d’euros (+30%). Et le rythme n’a pas faiblit au premier trimestre puisque les SCPI ont encore attiré 1,03 milliard d’euros d’argent frais (+28,9% sur un an), portant leur capitalisation à près de 35 milliards d’euros.

Les gérants restent vigilants

Faut-il toutefois craindre pour les performances à venir au vu du dynamisme de la collecte et de la pression qui s’exerce sur les rendements immobiliers ? « Les gérants encadrent la collecte et allongent les délais de jouissance afin de bien investir les sommes collectées. Ils n’hésitent pas non plus à stopper la collecte, en cas de surcollecte, afin de maintenir un portefeuille non dilutif », répond meilleureSCPI.com.

Pour appuyer son propos l’auteur de l’étude met en avant plusieurs chiffres. Le rendement moyen des investissements immobiliers des SCPI reste honorable à 5,67%. Et s’il se limite à 4,26% à Paris, il est encore de plus de 7% en régions.

Par ailleurs, le taux d’occupation financier n’a pratiquement pas bougé au cours des derniers trimestres. A 88,36%, il est en ligne avec celui du premier trimestre 2015 et n’a reculé que de 0,6 point en trois mois. Précisons également que ce taux d’occupation reste même supérieur à 97% dans les SCPI spécialisées.

Focus

Si la collecte des SCPI de bureau a été un peu moins dynamique que la moyenne (+12,5% sur un an à 631,4 millions d’euros), les SCPI spécialisées ont en revanche le vent en poupe. Leur collecte a été multipliée par 2,4 à 98,5 millions d’euros. Les SCPI diversifiées ont elles aussi progressé rapidement, revendiquant une collecte en croissance de 50%, à 178 millions d’euros.

Focus

Commentaires