Retraites : les Français favorables au statu quo

Retraite Actu 0

La proposition du président sortant de reculer l’âge légal de la retraite ne séduit que 22% des Français.

Reuters

A un peu plus d’une semaine du 1er tour de l’élection présidentielle, un sondage Elabe pour Les Echos, Radio Classique et l’Institut Montaigne publié jeudi 30 mars montre que la proposition d’Emmanuel Macron de porter l’âge légal de la retraite à 65 ans est loin de remporter l’adhésion des Français, y compris parmi ses propres électeurs.

Sur cet épineux dossier, l’opinion publique est très divisée : tous bords politiques confondus, 48% des sondés sont favorables au statu quo, 29% défendent un abaissement et 22% une augmentation de l’âge de la retraite.

Chez les Français partisans d’Emmanuel Macron et de Valérie Pécresse (intentions de vote au 1er tour de la présidentielle), on est en moyenne favorable à la perspective de reculer l’âge légal de la retraite (54% dans le camp de la candidate LR, 45% dans celui du président sortant).

L'électorat populiste favorable au maintien du système actuel

A l’extrême droite (intentions de vote pour Eric Zemmour et Marine Le Pen), c’est le maintien de la situation actuelle qui domine (56% et 45% respectivement), devant le recul de l’âge légal (36% et 20%), une proposition défendue par la candidate du Rassemblement National, alors que M. Zemmour défend au contraire une réforme repoussant le départ en retraite à 64 ans.

Enfin, à gauche, les électeurs de Jean-Luc Mélenchon se prononcent à 49% pour un abaissement, et 46% pour le maintien du régime actuel.

D’après Elabe, si l’opposition à la réforme est si forte au sein de l’opinion publique, c’est que les Français acceptent mal que l’Etat ne soit pas disposé à mettre les mains à la poche comme pour la sortie de crise sanitaire. Alors que l’inflation atteint des niveaux inédits depuis 40 ans, et que le pouvoir d’achat reste la préoccupation centrale de l’opinion publique, les Français portent un regard moins pessimiste sur la viabilité financière du système de retraite qu’il y a quelques mois.

Pour financer les retraites, les Français sont davantage favorables à une hausse des impôts ou des taxes des foyers les plus aisés (53%) que de repousser l’âge de la retraite (30%). Seule une petite minorité (7%) défend l'idée d'abaisser le montant des pensions.

.

Commentaires (10)
  • Utilisateur2278743
    Utilisateur2278743posté le 03.04.2022 à 16:26

    L'âge est un faux semblant
    On ne devrait prendre en compte que le nombre d'années travaillées ce qui serait bien plus juste
    Il n'y a que les retraités actuels et les cadres qui préfèrent le critère de l'âge et on les comprend ....

  • costibus
    costibusposté le 02.04.2022 à 18:11

    Rodins, cette statistique qui circule en boucle parmi les opposants à la retraite à 65 ans, est totalement fausse.
    Allez sur les sites de l'INSEE : ce n'est bien sûr pas 25 % des français qui sont décédés à 60 ans, mais 12 % des hommes et 5 % des femmes des générations atteignant cet âge.

  • essolam
    essolamposté le 01.04.2022 à 19:20

    la démagogie règne chez quasiment 65 millions de francais. on pourrait instaurer un systeme assez simple avec 43 ans de cotisations. si on considère que les plus précoces entrent sur le marché du travail à 17 ans on aurait l'échelle suivante : 17/60 ans 18/61 19/62 20/63 21/64 22/65 23/66 ans et enfin 24/67 ans. qu'un employé du batiment au boulot à 17 ans parte à 60 ans n'a rien de choquant et une profession intellectuelle qui entre dans la vie active a 25 ans aille a 67 ans

  • a1039
    a1039posté le 04.04.2022 à 11:18

    OK. Mais qu'on laisse, même s'il y a des décotes, ceux qui estiment avoir assez partir dès qu'ils le souhaitent. D'autant que certaines entreprises paient des départs anticipés et d'autres non, ce qui est un facteur d'inégalités supplémentaire.
    Enfin, il faudrait examiner la façon dont les retraites sont revalorisées car les mécanismes actuels conduisent à une perte de plusieurs % par période de 5 ans or c'est quand on est très âgé que les besoins augmentent !

  • OSTERMANN
    OSTERMANNposté le 01.04.2022 à 18:47

    Toujours pareil en France, on compare ce qui n'est pas comparable. Si ce monsieur a une retraite de 3500€, c'est qu'il a fait le nécessaire pour l'avoir. Lui sucrer la moitié de sa retraite ne permettra certainement pas aux jeunes d'avoir plus de salaire. Ce n'est que de la jalousie.

  • RODINS
    RODINSposté le 01.04.2022 à 17:42

    il faut savoir que 25% de personnes meurent avant l'âge de la retraite.Donc en passant à 65 ans , on arrivera à 35% , donc moins de retraites à payer.augmentons les cotisations retraites et tous pour un départ à 60 ans.Depuis deux ans , les milliards tombent,et comme par hazard pour les retraites rien.à savoir ,j'ai commencé à 16 ans en 1979 ,et j'ai toujours travaillé , mais en ce temps là , ce n'était pas les 35 h ,pas de RTT , peu de congés et 1 jour pour une naissance.mieux vaut partir avec regrets en bonne santé que l'inverse.

  • a1039
    a1039posté le 01.04.2022 à 10:32

    Je ne suis pas d'accord avec humanit : mes droits acquis pour une retraite à 60 ans m'auraient suffi et la dernière réforme m'a forcé à travailler 2 ans de plus. Certes, j'ai ainsi une retraite de 600€ par mois en plus mais, habitué à une vie simple, je me serais contenté des 3500€ / mois auxquels j'avais droit (en tenant compte des décotes et des pénalités, bien sûr)

  • humanit
    humanitposté le 01.04.2022 à 15:17

    Comme je le disais il y a autant d'avis que de citoyens .Beaucoup de "toujours plus" et peu comme vous de " raisonnables et gestionnaires sachant se contenter de ce qu'ils ont". Mais avouez que 3500e de retraite quand des jeunes qui travaillent galèrent pour moitié moins , ce n'est pas une misère. Cordialement.

  • OSTERMANN
    OSTERMANNposté le 01.04.2022 à 18:16

    Toujours pareil en France, on compare ce qui n'est pas comparable. Si ce monsieur a une retraite de 3500€, c'est qu'il a fait le nécessaire pour l'avoir. Lui sucrer la moitié de sa retraite ne permettra certainement pas aux jeunes d'avoir plus de salaire. Ce n'est que de la jalousie.

  • humanit
    humanitposté le 01.04.2022 à 10:25

    les français :cela ne veut rien dire .Il y a autant d'avis que de citoyens. La seule chose qu'ils veulent à peu près tous c'est avoir plus et payer moins ,peu importe le résultat à long terme surtout si c'est leurs enfants qui paieront .Doublez les revenus et dans 6 mois ils en voudront encore plus .Finalement ils sont comme tout les êtres humains. C'est pour cela que l'homme ne vit plus au temps des cavernes mais à celui des portables ,des piscines ,des véhicules polluants etc....le nécessaire ne suffira jamais ,il faudra toujours le superflu acquis sur le dos des plus deshérités.