Quel prix pour un investissement forestier ?

Alternatives Actu 0

En moyenne, un hectare s’échange autour de 4.100 euros. Mais les prix varient fortement en fonction de la surface du lot et de sa localisation

S’offrir un lieu à part, s’approvisionner en bois de chauffage ou miser sur un placement rentable… Les raisons d’investir dans la forêt sont nombreuses. D’autant que le cadre fiscal est attractif avec des allègements à l’IR et à l’IFI. Mais combien faut-il engager pour acheter un hectare ?

Selon le dernier indicateur du marché des forêts édité par la Société Forestière et la FN Safer, le prix moyen des transactions a été de 4.110 euros en 2017. Un niveau quasiment stable par rapport à 2016 dans un contexte de taux bas et de prix du bois étale. En 10 ans en revanche, les prix ont progressé de près de 30% (soit une moyenne annuelle de 1,75%).

Reste qu’autour de ce prix moyen les écarts sont importants avec une fourchette de 630 à 12.200 euros, en fonction notamment de la qualité de la parcelle ou de sa situation.

Des disparités régionales

La rareté et la nature des essences plantées sont parmi les critères qui justifient les disparités régionales sur le marché des forêts. Dans le Massif Central, les prix demeurent inférieurs à 2.400 euros l’hectare, tandis que dans le Sud-Ouest, ils fluctuent autours de 2.700 euros.

Il faut en revanche compter autour de 5.000 euros dans le grand Est. Mais la palme revient comme l'an passé au Nord-Bassin Parisien où les prix culminent à plus de 6.000 euros.

L’importance de la surface

Très recherchée pour les loisirs ou le bois de chauffage, les forêts de moins de 10 hectares s’échange à près de 3.900 euros l’hectare. Après une dizaine d'années de hausse (sauf en 2017), elles sont d’ailleurs devenues plus chères que les forêts de 10 à 25 hectares (environ 3.600 euros). Ces dernières pâtissent de leur situation intermédiaire alors que les surfaces plus importantes intéressent toujours les investisseurs.

Ainsi, au-delà de 25 hectares, il faut compter quelque 4.500 euros l’hectare, soit plus que la moyenne nationale.

Il faut d’ailleurs noter que les très grandes forêts (plus de 50 hectares) atteignent des niveaux encore plus élevés. Dans les Landes, il faut tabler sur 3.500 euros environ à l’hectare, soit 800 euros de plus que le prix moyen du secteur. La barre des 9.000 euros est même franchie dans Aisne-Ardennes-Marne, soit près de 50% de plus que le prix moyen de la région.

Commentaires
Epargne
Actu0

CGP : un maillage territorial très inégal

La France compte en moyenne 1 cabinet de conseil en gestion de patrimoine pour 20.100 habitants. Mais ce taux varie de 1 pour 3.400 dans Paris à 1 pour 200.000 dans certains départements.

Lire la suite