Quand il s’agit d’épargner, le Livret A n’est jamais loin !

Livrets Actu 0

La collecte nette est repartie en juillet sur le Livret A et le LDDS qui cumulent un magot de 470,5 milliards d’euros.

Boursier.com

Les Français ne s’éloignent guère de leurs chers livrets d’épargne réglementée, Livret A en tête. Après un mois de juin où les dépôts sur ces deux livrets n’avaient quasiment pas dépassé les retraits, la collecte nette est repartie en juillet : +1,15 milliard d’euros pour le Livret A et +0,25 milliard d’euros pour le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) selon les derniers chiffres de la Caisse des Dépôts et Consignation.

Les remboursements d’impôts intervenus le 20 juillet ont certainement participé à cette collecte sachant que 12,7 millions de foyers fiscaux ont bénéficié cet été d’un remboursement d’impôt sur le revenu pour un montant total de 10,4 milliards d’euros (versés soit le 20 juillet, soit le 6 août). Le mois d’août devrait donc bénéficier de ce même effet fiscal.

Nouveaux records

Depuis le début de l’année, les encours du Livret A ont augmenté de près de 18 milliards et ceux du LDDS d’un peu plus de 4 milliards, soit un total supérieur à 22 milliards d’euros.

A fin juillet 2021, l’encours du Livret A atteignait donc un nouveau record de 344,4 milliards d’euros. L’encours du LDDS, rémunéré comme le Livret A à 0,5% et lui aussi non fiscalisé, atteint 126 milliards d’euros. Les deux livrets représentent ainsi un magot de 470,5 milliards d’euros.

Toujours la sur-épargne Covid

« Contrairement à de nombreuses prévisions, les Français ne puisent pas dans leur cassette "Covid". Ils conservent un stock d’épargne liquide sans précédent, 500 milliards d’euros en dépôts à vue et 200 milliards d’euros en livrets bancaires fiscalisés. Ils ont simplement arrêté les versements exceptionnels qui ont été constatés lors des confinements », constate Philippe Crevel, Directeur du Cercle de l’Épargne. Depuis le début de la crise sanitaire (mars 2020), le Cercle de l’Epargne a calculé que la collecte du Livret A a atteint 39 milliards d’euros, faisant de ce produit le principal réceptacle de l’épargne Covid, juste derrière les dépôts à vue (50 milliards d’euros).

Commentaires
Epargne
Fiche Pratique0

La fiscalité du compte-titres ordinaire

Privilégié des adeptes de la bourse, le compte-titres ordinaire (CTO) donne accès à une large palette de produits financiers, beaucoup plus étoffée que celles du PEA et de l’assurance vie. Avec une contrepartie fiscale à ne pas négliger...

Lire la suite