Plus de 4 millions de livrets A sont déjà remplis à ras bord

Livrets Actu 0

Environ 400.000 nouveaux livrets dépassent chaque année le plafond de 22.950 euros depuis 2020.

Reuters

D’après le dernier observatoire de l’épargne réglementée de la Banque de France, 2,9 millions de livrets A ont été ouverts en 2021 mais le nombre de livrets A détenus par les Français n’a pas vraiment évolué (environ 55 millions, soit un peu plus de 80% de la population) car dans le même temps 2,7 millions de livrets A ont été clôturés l’an dernier. Les étudiants et mineurs représentaient 34% des ouvertures de livrets A en 2021.

On peut ajouter à ces chiffres environ 800.000 livrets A détenus par des personnes morales : principalement des associations et des syndicats de copropriétaires.

Un encours moyen de 5.800 €

L’encours moyen d’un livret A se situait en 2021 à 5.800 euros pour une personne physique, en progression par rapport à 5.500 euros en 2020 et 5.100 euros en 2019. Ce niveau devrait continuer à augmenter grâce à la forte progression du taux de rémunération du support d'épargne préféré des Français, passé de 0,5% à 1% depuis le 1er février 2022 et bientôt à 2% à compter du 1er août.

Beaucoup sont déjà remplis au plafond

4,3 millions de livrets A détenus par des personnes physiques, soit 7,8% des détenteurs, dépassent cependant déjà le plafond réglementaire de 22.950 euros. Environ 400.000 nouveaux livrets dépassent chaque année ce plafond depuis 2020. Ces données ne prennent donc pas en compte le nombre de livrets qui sont maintenus par leur détenteurs à la stricte limite de 22.950 €.

A l’opposé, 5,4 millions de livrets A sont inactifs, c’est-à-dire sans un versement ou un retrait depuis au moins cinq ans, dont 4 millions ont un encours négligeable inférieur à 150 euros.

Un placement de long terme

Le livret A peut être considéré comme un placement de long terme car 58% des livrets A ont plus de dix ans et concentrent 63% de l’encours. 11% des livrets A ont même une ancienneté supérieure à 40 ans et 30% ont entre 10 et 20 ans.

Pour l’anecdote, les départements de Lozère, de Haute-Loire et de Paris sont en tête en matière d’encours moyen du livret A par détenteur. Les départements de Seine-Saint-Denis, de l’Aisne et du Val-d’Oise sont au contraire ceux où les encours moyens sont les plus faibles.

a savoir

Les Français sont deux fois moins nombreux à détenir un livret de développement durable et solidaire (LDDS) qui partage pourtant le même taux de rémunération que le livret A. 24,5 millions de LDDS étaient ainsi comptabilisés fin 2021. Il faut cependant être majeur pour ouvrir un LDDS à la différence du livret A accessible à toute personne mineure.

Commentaires