Livret A : une nouvelle formule moins favorable aux épargnants

Livrets Actu 0

Bercy a annoncé une modification du calcul du taux du Livret A. Un changement qui pourra intervenir à compter de février 2020.

Boursier.com

Une nouvelle fois, le calcul du taux du Livret A va changer. Bercy l’a confirmé hier dans un communiqué. L’évolution se fera selon trois axes.

Un plancher de 0,5%

Le taux du Livret A ne pourra pas descendre en dessous de 0,5%. Ce seuil a été largement mis en avant par le ministère de l’Economie et des Finances.

Ceci étant, jamais durant ses 200 ans d’existence, le Livret n’est descendu aussi bas. Il faudrait pour cela que l’inflation et les taux de marché chutent nettement et durablement.

Dans une période où les taux semblent plutôt prêts à prendre la pente ascendante, une telle précaution s’apparente plutôt à un effet d’annonce.

Des variations par pas de 0,1%

Actuellement, le résultat obtenu par la formule de calcul est arrondi au quart de point le plus proche. Ainsi, le Livret peut par exemple passer de 0,75% à 1%.

Après la réforme, l’arrondi se fera au dixième de point le plus proche. Si le calcul donne un résultat de 0,79%, le taux sera par exemple de 0,8% (contre un arrondi à 0,75% avec le système en vigueur).

Par rapport à la situation actuelle, l’épargnant pourra donc être gagnant (comme dans le cas ci-dessus)… ou perdant. Un résultat de 0,88% ne sera plus arrondi à 1% mais à 0,9%.

L’inflation moins prise en compte

Enfin, le troisième axe de la réforme est certainement le plus important. Bercy avance que la nouvelle formule protègera mieux les épargnants avec un taux toujours lié à l’inflation.

Ce constat mérite toutefois d’être nuancé. La formule actuelle consiste à faire la moyenne de l’inflation et des taux de marché. Mais l’inflation est le seul critère retenu si cela se révèle plus favorable aux épargnants (ce qui a été le cas ces dernières années).

Après la réforme, seule sera conservée la moyenne de l’inflation et des taux de marché (Eonia) sur les six derniers mois.

Conséquences pour l’épargnant

Avec la formule actuelle, le taux du Livret A aurait en théorie dû être révisé au 1er février 2018 en fonction de l’inflation moyenne du second semestre 2017 (0,95%). Si le gouvernement n’avait pas décidé de déroger à la formule, le taux serait remonté à 1% (au lieu de rester à 0,75%).

Qu’en aurait-il été avec la formule à venir ? Du fait d’un Eonia négatif, une formule faisant la moyenne des taux courts et de l’inflation aurait abouti à un résultat voisin de 0,3%. Avec la nouvelle règle d’arrondi et le seuil prévu par Bercy, le taux du Livret A aurait donc été ramené à 0,5%.

En cas de fort écart entre les taux courts et l’inflation, la nouvelle formule sera à l’évidence nettement moins favorable aux épargnants… et ne les protègera plus nécessairement de l’inflation.

Pas de changement avant 2020

Les épargnants ont un peu de temps devant eux avant l’application de cette nouvelle formule. Le taux du Livret A restera en effet bloqué à 0,75% jusqu’à la fin du mois de janvier 2020.

Reste une incertitude. Cette formule sera-t-elle appliquée systématiquement ? Autrement dit, mettra-t-elle un terme aux interventions politiques qui sont devenues la norme ces dernières années ?

Commentaires (4)
  • JOJO52
    JOJO52posté le 21.04.2018 à 09:15

    On n'en fini pas de tout remettre en cause et sans cesse grignoter le peu qui nous reste.
    J'espère que les mouvements sociaux vont finir par bloquer le pays, car là ça suffit.
    Jupiter et son équipe devrait voir pour diminuer udf leur train de vie. Aujourd'hui,l'on se fou du citoyen, je décide, je dirais circulez rien à voir le rouleau compresseur passé .

  • bob-watt
    bob-wattposté le 20.04.2018 à 13:30

    cela confirme la volonté de MACRON de diriger l'épargne vers les actions avec tous les risques de perte en capital.

  • SCIRHAK
    SCIRHAKposté le 20.04.2018 à 11:44

    pardon : très chers DEPUTES

  • SCIRHAK
    SCIRHAKposté le 20.04.2018 à 11:42

    est ce qu'un jour on arrêtera de faire "JOUJOU" avec les règles fiscales ???? pourtant mûrement réfléchies par nos très très très chOn se moquers députés.....................on se moque moque moque

Epargne
Actu0

De nouvelles pistes pour investir dans l’immobilier sans IFI

Spécialisée dans la transformation d’actifs urbains obsolètes telles que des friches industrielles ou d’anciens immeubles de bureaux, Novaxia propose des fonds destinés à la valorisation d’actifs immobiliers qui ne sont pas imposés à l’IFI.

Lire la suite