Livret A : la Banque de France préconise 1,25% !

Livrets Actu 0

Elle propose donc à Bercy de faire un geste par rapport au taux théorique de 1%, mais laisserait tout de même la rémunération du livret glisser de 0,5%

Reuters

Une nouvelle fois, la Banque de France recommande de déroger à la règle. Ce matin, le gouverneur de l’institution a en effet proposé à Bercy de fixer le taux du Livret A à 1,25%.

Rappelant que la stricte application de la formule conduirait à arrêter le taux à 1%, Christian Noyer justifie sa proposition par le fait qu’un recul à ce niveau amènerait le taux du Livret A à un plancher inédit (il a au pire atteint 1,25% par le passé).

Ce geste n’est toutefois pas aussi important que l’auraient souhaité les partisans d’un taux à 1,5%. Mais pour Christian Noyer, il est essentiel de « favoriser la reprise de la construction de logements sociaux et de permettre aux collectivités locales et aux PME d’obtenir des conditions de financement plus favorables ».

La balle est donc désormais dans le camp de Bercy. Si le ministre de l’Economie valide ce choix, le Livret A perdra 0,5% de rémunération à partir du 1er août. Comme le souligne enfin le communiqué de la Banque de France, d’autres supports sont également concernés.

Avec un Livret A à 1,25%, le LDD baisserait aussi à 1,25%, le LEP à 1,75% et le CEL à 0,75% hors prime d’Etat.

Exemple

Pour un Livret A disposant de 3.800 euros, soit la moyenne nationale, un abaissement du taux de 1,75% à 1,25% se traduirait par une perte d’intérêts de 19 euros par an. L’épargnant percevrait alors 47,50 euros par an contre 66,50 euros avec un taux de 1,75%. Un Livret au plafond (22.950 euros) perdrait quant à lui 114,75 euros d’intérêts sur une année complète.

Commentaires
Epargne
Actu0

La collecte nette du livret A semble ralentir

A fin septembre, les encours du Livret A détenu par 55 millions de Français représentaient quand même un nouveau pactole de 324,3 milliards d’euros...

Lire la suite