Livret A et LDD ont pris des chemins opposés en septembre

Livrets Actu 0

Le Livret A a maintenu une collecte légèrement positive, mais le LDD a perdu 550 millions d’euros. D’où un bilan global dans le rouge

Reuters

Le phénomène est assez rare pour être souligné. En règle générale, la collecte du Livret A et celle du LDD évoluent dans le même sens. Cela paraît assez logique dans la mesure où les deux supports ont peu ou prou les mêmes règles de fonctionnement. Pourtant en septembre, ils ont pris des routes totalement opposées.

Après 6 mois de collecte positive, le Livret A est resté dans le vert avec un score symbolique de +140 millions d’euros. A l’inverse, l’épargne a fui le LDD. Les retraits sur ce support se sont élevés à 550 millions d’euros.

Le mois de septembre ne favorise pas l’épargne

Ainsi, pour la première fois depuis le mois de mai dernier, le bilan cumulé des deux livrets est repassé dans le rouge (-410 millions d’euros). Voir dans ces retraits une inversion de tendance serait toutefois hâtif.

La collecte depuis le printemps a été limitée et après avoir déposé près de 1,4 milliard d’euros sur leurs livrets en août, les épargnants ont certainement voulu marquer une pause. Par ailleurs, comme l’a souligné une analyse passée de L’Argent & Vous, le mois de septembre est traditionnellement peu favorable à l’épargne. Entre le coût de la rentrée et les échéances fiscales, les Français ont plutôt tendance à piocher dans leur épargne. En 2015, le mois de septembre avait par exemple enregistré la plus forte décollecte de l’année sur le Livret A et le LDD.

Peu d’alternatives

Il faut enfin rappeler qu’actuellement les solutions alternatives au Livret A ne sont pas légion. Il est en effet difficile de trouver un support offrant 0,75% de rendement net de frais et de fiscalité, avec une garantie sur le capital et aucun engagement dans la durée.

De ce fait, si le Livret A ne devrait pas faire d’étincelles jusqu’à la fin de l’année, il ne devrait pas non plus faire l’objet de retraits massifs… à moins que les épargnants acceptent de bloquer leur épargne ou de prendre un peu plus de risques.

Commentaires
Epargne
Analyse0

Assurance-vie en euros : une exception fiscale !

Contrairement aux autres supports d’épargne, elle est imposée sur une base nette de prélèvements sociaux. D’où une inégalité de traitement avec les autres produits…

Lire la suite
Epargne
Analyse0

Epargne retraite : un amendement inutile ?

Les députés ont adopté un dispositif prenant en compte les versements effectués en 2018. Néanmoins, il ne résout en rien le problème posé par l’arrivée du prélèvement à la source en 2019.

Lire la suite
Epargne
Fiche Pratique0

Fonds en euros ou UC : à chacun sa fiscalité !

Bien que soumis aux mêmes taux, ces deux supports d’assurance-vie ne sont pas taxés exactement de la même manière. D’où des performances différentes à l’arrivée.

Lire la suite