Livret A : c’est officiel, le taux baissera à 0,75% en août

Livrets Actu 0

Le ministre des Finances a choisi de couper la poire en deux entre le taux actuel de 1% et le taux théorique de 0,5% issu de la formule. Une solution qui risque de ne satisfaire personne...

Reuters

Au vu du délai entre l’annonce de Bercy aujourd’hui et la publication de l’inflation à fin juin (le 15 juillet dernier), les discussions ont dû être vives au sein du ministère des Finances. Finalement, Michel Sapin a tranché : le taux du livret A passera à 0,75% le mois prochain. Un nouveau plancher historique.

L’exécutif a donc choisi la voie du milieu entre le taux actuel de 1% et le taux de 0,5% qui aurait dû s’appliquer si la formule de calcul (inflation +0,25%) avait été respectée.

0,9% sur l’année 2015

Pour l’épargnant, la perte de rémunération n’a rien d’effrayant : elle sera par exemple de 12,50 euros sur une base annuelle pour un livret de 5.000 euros. Mais la décision est avant tout symbolique, car jamais le Livret A n’était passé sous le seuil de 1%.

On peut par exemple d’ores et déjà calculer que sur l’ensemble de l’année 2015, le Livret A rapportera en moyenne moins de 0,9% (1% de janvier à juillet puis 0,75% d’août à décembre).

D’autres supports également à la baisse

Le Livret A va aussi entraîner dans son sillage d’autres supports d’épargne réglementée. Le LDD va passer à 0,75%, tandis que le LEP n’offrira plus que 1,25%. Enfin, la rémunération du CEL va se réduire à peau de chagrin avec 0,5% avant prélèvements, soit 0,42% net.

Pour justifier l’abaissement du taux du Livret A, Bercy met en avant l’équilibre recherché entre intérêts des épargnants et financement du logement social. Reste qu’avec ce choix, le gouvernement risque surtout de ne contenter personne.

Commentaires (6)
  • john-mev
    john-mevposté le 21.07.2015 à 09:42

    Vu les commentaires précédents, on devrait songer à un permis de commenter, ça éviterait les pages polluées !

  • Porphyre
    Porphyreposté le 20.07.2015 à 22:21

    Merci aux socialistes , souceiux d'enrichir les banques plutot que leurs electeurs

  • jean-pierre LEBAS
    jean-pierre LEBASposté le 20.07.2015 à 18:12

    Décision difficile, car le seuil psychologique est très important. Pas facile de rester socialiste...si on a pas le maintien du pouvoir d'achat.

  • CAC95
    CAC95posté le 20.07.2015 à 17:05

    Les socialos tous mauvais ca être dur les prochaines élections pour vous et les écolos.
    Quand l'autre il veut ce représenter en 2017 ?

  • squarcio
    squarcioposté le 20.07.2015 à 16:36

    C'est une erreur, sur un plan psychologique.

  • CAC95
    CAC95posté le 20.07.2015 à 16:27

    Sapin un gogo qui ne connait rien de rien en économie.
    Les socialos fini pour tout toujours et la droite avec l'autre comique de même.

Epargne
Fiche Pratique0

Assurance-vie : quid en cas de divorce ?

Selon la manière dont a été alimenté le contrat, le divorce peut conduire à un partage de sa valeur même s’il a été ouvert par un seul des deux conjoints

Lire la suite