Les PEL rapportent encore 2,7% en moyenne !

Alternatives Actu 0

Ceci confirme que les plans à 1%, ouverts depuis août 2016, ne pèsent pas lourd dans les encours. Il faut dire que les vieux PEL ont de quoi séduire.

Creative Commons / Ken Teegardin

En limitant le taux des nouveaux PEL à 1% depuis août 2016, Bercy a nettement freiné la collecte. En revanche, ces nouveaux plans sont loin d’avoir pris le dessus en matière d’encours.

Selon la Banque de France, le taux moyen des PEL était encore de 2,7% en janvier, contre 2,73% un an plus tôt. Concrètement, cela signifie que les anciens PEL (bénéficiant de taux élevés) sont encore très nombreux.

Aucune donnée récente n’est disponible. Mais à la fin 2016, la Banque de France évaluait à 90% les encours affichant un taux d’au moins 2,5%, les plans à 1% ne représentant que 1% de l’ensemble.

Sachant que le taux moyen des PEL était alors de 2,76%, on peut supposer que la ventilation n’a évolué qu’à la marge depuis un peu plus d’un an.

Les vieux PEL ont de plus en plus d’intérêt

Les Français restent donc attachés à leur vieux PEL. Il faut dire que leurs taux sont aujourd’hui particulièrement compétitifs : 2,5% par exemple pour les plans ouverts d’août 2003 à janvier 2015 et 3,27% en cas d’ouverture de juillet 2000 à juillet 2003.

Certes, les intérêts des PEL de plus de 12 ans sont fiscalisés. Mais ce surcoût est largement absorbé d’autant que depuis cette année, le taux d’imposition est celui du prélèvement forfaitaire unique (12,8% plus les prélèvements sociaux à 17,2%).

Ainsi, un plan à 2,5% ouvert depuis plus de 12 ans laisse 1,75% net et un plan à 3,27% offre 2,29% nets. Bien plus que les nouveaux plans dont le taux net ne dépasse pas 0,7%. Du seul point de vue du rendement, les épargnants n’ont donc aucun intérêt à fermer un vieux PEL pour en ouvrir un nouveau.

Commentaires
Epargne
Actu0

De nouvelles pistes pour investir dans l’immobilier sans IFI

Spécialisée dans la transformation d’actifs urbains obsolètes telles que des friches industrielles ou d’anciens immeubles de bureaux, Novaxia propose des fonds destinés à la valorisation d’actifs immobiliers qui ne sont pas imposés à l’IFI.

Lire la suite