Les Français se préoccupent de plus en plus tôt de leur retraite !

Retraite Actu 0

Au-delà de 35 ans, la préparation de la retraite est le premier motif d'épargne selon le baromètre 2012 de Deloitte

Reuters

Les jeunes sont de plus en plus nombreux à intégrer la problématique de la retraite. C'est ce que révèle le baromètre 2012 de Deloitte sur la retraite. Réalisée auprès de 4.000 personnes, cette étude montre en effet que les Français commencent en moyenne à se préoccuper du sujet à 45 ans. Il y a un an, cet âge moyen était encore de 47 ans.

En marge de cette statistique globale un peu sommaire, le baromètre indique surtout que près de la moitié des 25-34 ans (44% exactement) souhaitent commencer à préparer leur retraite avant 35 ans. Une proportion spectaculaire comparée aux réponses des générations précédentes. Les 25-44 ans ne sont que 20% à avoir engagé la préparation de leur retraite avant 35 ans, tandis que les plus de 45 ans ne sont que 7% dans ce cas.

Trouver des ressources complémentaires

Certes, l'achat de la résidence principale reste la priorité des 25-34 ans. Mais la retraite n'arrive pas loin derrière. Passé l'âge de 35 ans, elle devient alors le premier motif d'épargne.

Il faut dire que les trois-quarts des Français se disent inquiets du montant qu'ils toucheront de la part des régimes obligatoires. Et l'étude montre que cette préoccupation est inversement proportionnelle à l'âge. D'où la nécessité pour 80% des personnes interrogées de trouver des ressources complémentaires. Le critère financier est en effet essentiel. Pour 58% des sondés (et même 68% des 25-34 ans), préparer sa retraite revient avant tout à s'assurer un niveau de vie suffisant.

Plus de 5% des revenus épargnés

Pour y parvenir, 40% des actifs privilégient l'épargne financière individuelle, alors que 14% seulement comptent en premier lieu sur le régime obligatoire. Plus étonnant, 15% des actifs interrogés pensent qu'ils devront poursuivre une activité rémunérée lorsqu'ils seront à la retraite. Les retraités actuels ne sont que 6% à se déclarer dans cette situation.

Parmi ceux qui épargnent déjà en vue de la retraite, la majorité consacre plus de 5% des revenus à ce poste. Ils sont même près d'un quart à mettre de côté plus de 10% de leurs revenus. En moyenne, cette épargne se fait au travers de 2,7 produits. Sans surprise, les comptes sur livret (Livret A...) arrivent largement en tête des produits utilisés (dans 81% des cas). L'assurance-vie est un peu plus en retrait (44%) mais à hauteur des PEL et CEL (45%).

Internet et les simulateurs

Si le rendement est cité comme critère par 54% des sondés (+4 points en un an), la sécurité reste bien le motif de sélection le plus important (72%).

Enfin, à l'image d'autres études déjà parues, le baromètre Deloitte souligne que les actifs déplorent toujours un manque d'information sur leur retraite. 43% d'entre eux n'accordent aucune confiance aux interlocuteurs habituels. Or, plus de la moitié (54%) souhaiteraient être mieux accompagnés. Face à cette situation, près de 4 actifs sur 10 se tournent vers Internet pour se documenter. Dans 75% des cas, l'objectif est d'y trouver des outils de projection et de simulation (âge de départ, montant des pensions, solutions d'épargne...)

Commentaires (27)
  • Bear.
    Bear.posté le 27.12.2012 à 23:09

    Et si les gouvernements à venir nous prenaient tout ?...

    Et si la guerre nous enlevait tout ce qui a été mis de côté ?...

  • Utilisateur supprimé
    Utilisateur suppriméposté le 27.12.2012 à 20:19

    Vu le systeme de santé , les retraites seront plus courtes , sauf pour ceux qui pourront se payer les soins
    L'avenir de la retraite c'est l'emigration , ou la methode Soleil vert et Age de Cristal

  • pdenis5
    pdenis5posté le 27.12.2012 à 19:36

    peut-être que si la lanterne que chacun porte en soi était un peu plus souvent sur le front et un peu moins souvent dans le dos l'avenir de chacun en serai certainement un diffèrent car les leçons de l'hitoîre ne sont que rarement prises en compte.....

  • Utilisateur supprimé
    Utilisateur suppriméposté le 16.12.2012 à 20:08

    Avec un taux de prélèvement à 46% comment peut on envisager une épargne complémentaire pour préparer sa retraite?

  • Chicago Boy
    Chicago Boyposté le 16.12.2012 à 22:24

    Le mot retraite n'existera plus dans dix, quinze ans maxi. On dira STO.
    On sera tous occupes a fabriquer des obus dans les usines allemandes.

  • ultimanecat
    ultimanecatposté le 16.12.2012 à 19:58

    le regime de la retraite des parlementaires devrait être élargi à tous les français,
    le parlementaire représente et se recrute dans toutes les classes sociales
    sa retraite devrait être dans la moyenne des citoyens ou, la retraite des citoyens devrait être dans la moyenne des parlementaires

    cela semble logique, bien que difficile à comprendre pour un représentant du peuple

  • ultimanecat
    ultimanecatposté le 16.12.2012 à 19:35

    Les Français se préoccupent de plus en plus tôt de leur retraite

    parfait, cela les occupera,
    il parait que la France s'ennuie comme disait l'autre
    et l'ennuie ne produit pas forcément de bonnes idées comme l'a constaté l'autre

  • kazymoldu
    kazymolduposté le 16.12.2012 à 19:17

    1 euro payé par vous ( cotisé) , 6 euros payés par vous récupérés par le parlementaire.
    MAGIQUE.

  • ultimanecat
    ultimanecatposté le 16.12.2012 à 19:11

    dire que certains économisent, cotisent, se privent de tout pour leur retraite et décèdent juste avant,

    ou se paient une retraite dorée sur un lit d'hôpital

  • kazymoldu
    kazymolduposté le 16.12.2012 à 19:07

    retraite des parlementaires : un seul mandat et hop tout çà dans la poche.
    » Indemnité mensuelle moyenne : 1 553 euros

    C'est en 1904 que le régime des retraites des sénateurs et des députés a été créé. Depuis, il n'a subi que 3 modifications, en 1958, en 2003, et en 2007, notamment pour faire passer l'âge de la retraite de 53 à 60 ans. Aujourd'hui, un mandat suffit pour qu'un ancien parlementaire touche une retraite de 1 553 euros par mois, à partir de ses 60 ans. Cette somme s'élève à 3 096 euros pour deux mandats, 4 644 euros pour trois mandats et augmente ainsi, proportionnellement, jusqu'à un plafond de 6 192 euros. Résultat : la pension moyenne d'un sénateur est de 3 085 euros et celle d'un député de 2 192 euros. Les parlementaires de plus de 60 ans ne pourront toucher leurs retraites qu'à la fin de leurs fonctions.

    1 euro cotisé, 6 euros récupérés

    Les parlementaires bénéficient d'un régime de retraite souvent qualifié de "très spécial". Un député bénéficie d'un rapport de 1/6 au moment du calcul de la retraite. En clair, cela signifie que pour 1 euro cotisé, 6 euros seront perçus (contre 1,5 euros dans le régime général). En octobre, les députés ont légèrement réformé ce régime : les députés qui sont en plus fonctionnaires (Conseil d'Etat, Inspection des Finances ou autre) ne pourront plus cotiser à leur régime d'origine. Mais il y a un autre motif de grief : les allocations chômage. Pendant leur mandat, la cotisation que doivent verser les parlementaires est de 0,5 % contre 2,4 % pour le salarié du privé. Un député battu aux législatives pourra pourtant bénéficier pendant 6 mois d'un "revenu de transition" équivalent au traitement mensuel qu'il touchait sur les bancs de l'Assemblée (5 400 euros environ). Un montant dégressif qui atteint toujours 20 % de cette somme au bout de 4 ans. Et si, pendant cette période, l'ancien député retrouve un emploi moins bien payé, un différentiel lui sera versé.

  • ultimanecat
    ultimanecatposté le 16.12.2012 à 19:17

    c'est un système parfait,
    faudrait juste le généraliser à tous
    mais que font les syndicats ??????

  • ultimanecat
    ultimanecatposté le 16.12.2012 à 19:05

    étant retraité, donc ayant une connaissance de la vie active comme de la retraite,

    j'estime que ni l'une, ni l'autre ne vaut d'être vécu

    je me laisse aller, je partirai au moment choisi par la nature, ni avant, ni après (je ne veux pas devenir une rente viagère pour un médecin)

  • Utilisateur supprimé
    Utilisateur suppriméposté le 11.12.2012 à 09:59

    Un jour j'irai vivre en théorie, parce qu'en théorie tout se passe bien.
    > > Et moi j'irai vivre en toute franchise, parce qu' en toute franchise, sur ce sujet, tout le monde pense la même chose.
    > > >
    > > > > > > > > > > > > > > Je suis tout à fait d'accord et je fais suivre.
    > > Comment expliquer qu'un salarié, qui se lève chaque matin, a du mal à finir le mois, ne part presque jamais en vacances et ne peut se soigner correctement, alors qu'une personne inactive est logée gratuitement avec "APL", peut faire des grasses matinées, partir en vacances chaque année avec les bons vacances de la "CAF" et se faire soigner avec la "CMU" bien mieux qu'un salarié qui n'a droit a rien de tout ça !!!!
    > > > > > > > > > > > > > > Alors aidons davantage les salariés pour une France qui avance et foutez les cas sociaux au boulot !!!!!
    > > > > > > > > > > > > > > j'aimerais savoir qui osera copier ce mail et le transférer

  • ultimanecat
    ultimanecatposté le 16.12.2012 à 18:39

    Jaloux

    Moi j’ai toujours été moyen, études primaires moyennes, vie moyenne, travail moyen, retraite moyenne (1100 euros),
    je n’en veux à personne, ni à moi, ni aux autres, ou très moyennement,
    je profite moyennement du monde et le monde profite moyennement de moi,
    je suis même moyennement heureux,

    tout m’est moyennement égal,
    :)=)]:(

  • Utilisateur supprimé
    Utilisateur suppriméposté le 27.11.2012 à 16:26

    qu'ils n'auront pas, quelle bande d'idiots
    :D

  • major42
    major42posté le 27.11.2012 à 16:22

    ma niece de 8 ans va ouvrir un perco

  • Utilisateur supprimé
    Utilisateur suppriméposté le 27.11.2012 à 12:28

    Mopi pour ma retraite j'ai décidé de tout brûler pour ne rien avoir à donner aux marxistes ....
    Maison, résidence secondaire, meubles, papiers... tout y passera !!!
    Ils n'auront rien pas mêmes mes os !!!

  • ultimanecat
    ultimanecatposté le 16.12.2012 à 18:54

    vous rendrez un très grand service à la collectivité, la déchetterie coute très cher,
    lorsque j'ai vendu ma maison pour aller dans un petit appartement, j'ai du consacrer plus de 10% du produit de la vente au transfert vers la déchetterie dont 4500 livres accumulés sur une période de 40 ans
    si j'avais su, j'aurais dépensé mes revenus au b....

    malheureusement on ne peut pas recommencer sa vie

    j'aurais même économisé sur les dvd de notre Gérard

    il parait que le malheur des hommes vient du fait que l'expérience des uns ne serve pas aux autres
    ]:(

  • Utilisateur1116323
    Utilisateur1116323posté le 27.11.2012 à 11:53

    Les retraites seront au mieux équivalentes à 50 % du salaire. C'est à dire moins de 1000 euros pour la grande majorité des français. Qui peut diminuer de plus de 50% ses revenu et continuer à vivre normalement

  • Utilisateur supprimé
    Utilisateur suppriméposté le 27.11.2012 à 11:59

    Si plus aucun crédit, maison payée, ... oui

    Si on est en location, les enfants encore à l'école, ... non