Les Français émettent de sérieux doutes sur leur capacité d’épargne

Tendance Actu 0

Au sein de l’enquête de conjoncture de l’Insee, leur opinion sur leur capacité d’épargne a lourdement chuté, atteignant un plus bas depuis mars 2012

Reuters

Faut-il craindre un violent coup de frein sur l’épargne ? Depuis le début de l’année, les Français ont mis de l’argent de côté : 7,88 milliards d’euros sur les PEL, 7,8 milliards d’euros sur les livrets bancaires, 8,8 milliards d’euros sur les contrats d’assurance-vie... De quoi compenser largement les 2 milliards d’euros retirés des Livrets A et LDD.

Toutefois, la tendance pourrait changer. Du moins c’est ce que laisse penser la dernière enquête de conjoncture de l’Insee auprès des ménages.

Un plongeon de 11 points

En un mois, l’indicateur dédié à la capacité d’épargne actuelle des Français est passé de 17 points à 6 points. Une chute d’une ampleur rare qui ramène l’indicateur à des niveaux qui n’avaient plus été observés depuis mars 2012.

Relativement confiants jusqu’ici, les ménages sont donc subitement devenus pessimistes sur leur épargne, l’indicateur étant de surcroît passé sous sa moyenne historique de 8 points.

Le sentiment sur la capacité d’épargne future a suivi le même mouvement chutant de +4 points à -5 points. Autrement dit, ceux qui prévoient une dégradation sont plus nombreux que ceux qui tablent sur une amélioration.

Des inquiétudes qui surprennent

Pourquoi un tel revirement ? Difficile à dire tant le mouvement est violent et apparaît déconnecté des autres composantes de l’enquête. Bien que dans le rouge, les indicateurs sur le niveau de vie n’ont guère évolué. Même chose du côté des indicateurs sur la situation financière personnelle.

Face à une cassure aussi nette et aussi rare, on ne peut donc être que dubitatif. S’agit-il d’un simple trou d’air ? Un incident dans le traitement des données peut-il être envisagé ? Les prochains chiffres de collecte des grands supports d’épargne seront en tout cas à regarder de près pour vérifier si les Français ont encore ou non de la réserve.

Commentaires
Epargne
Actu0

Epargne salariale : les Français veulent davantage d'accompagnement

Les salariés ont une perception positive des dispositifs d’épargne salariale, qui sont surtout présents dans les grandes entreprises. Mais l'accent doit être mis sur l’accompagnement, par exemple dans le choix des supports d’investissement.

Lire la suite