L’épargne salariale a gagné du terrain depuis le début de l'année

Tendance Actu 0

Conséquence des bons résultats des entreprises en 2021, l'intéressement et la participation ont fortement progressé au 1er semestre 2022, rapporte l'AFG.

iStock

C’est une conséquence des bénéfices record des entreprises en 2021, mais aussi du succès des PER, les plans d’épargne retraite : l’épargne salariale a nettement progressé au 1er semestre 2022 par rapport à la même période en 2021.

D’après une enquête de l’AFG, l’Association française de la gestion financière, les flux placés sur les supports collectifs des entreprises a bondi de 19% en un an, à 13,2 milliards d’euros au 1er semestre 2022, portés par une forte hausse de l’intéressement (+23,6%) comme de la participation (+34,7%), qui ont compensé une petite baisse des versements volontaires (-4,9%), c’est-à-dire des encours librement versés par les salariés sur ces supports en plus de l’abondement de leur entreprise.

« Dans un contexte de bénéfices records des entreprises en 2021, les entreprises ont redistribué plus de valeur à leurs salariés, décrypte l’AFG. Les deux tiers des flux sont placés en fonds actions, ce qui témoigne de l’appropriation de ces dispositifs par les épargnants dans un objectif de moyen-long terme. Cette attitude se confirme également avec le développement de la gestion pilotée qui représente au global 36% des encours de l’épargne retraite. »

Hausse du nombre d'entreprises proposant de l'épargne salariale

Autre point d’attention : le nombre d’entreprises proposant un dispositif d’épargne salariale a augmenté de 5,6% en un an, passé de 348.000 à 367.000 entre juin 2021 et juin 2022. La progression s’observe surtout chez les PME de moins de 50 salariés (+6,1%), où ces accords sont moins répandus que dans les grandes structures, et pour lesquelles la loi Pacte a tenté de simplifier leur mise en place.

Le développement des Plans d’épargne retraite (PER) collectifs (PERCO) contribue également à la progression de ces placements, note l’AFG : « En effet, on comptabilise aujourd’hui 129 200 entreprises équipées des nouveaux PER collectifs (+20%) et 2,2 millions d’épargnants salariés (+53%). Depuis le début de l’année, les salariés ont épargné sur leurs nouveaux PER 1,5 milliard d’euros pour préparer leur retraite (versements uniquement, hors transferts), soit un flux en progression de 54% sur un an pour un encours de 15,2 milliards d’euros (+21%). »

Sans surprise, en revanche, le volume total des encours de l’épargne salariale s’est tassé par rapport à 2021. En lien avec la baisse des marchés actions, en particulier, il est passé de 162,4 Md€ à fin juin 2021 à 158,6 Md€ fin juin de cette année.

Commentaires
Epargne
Actu0

Octobre rouge pour l'assurance vie

Stagnante depuis plusieurs mois, la collecte nette des contrats d'assurance vie est ressortie négative en octobre. Les flux placés sur les fonds en euros ont continué de reculer.

Lire la suite