Le rendement des SCPI se tasse au premier trimestre

Tendance Actu 0

3,98% de Taux de Distribution sur Valeur de Marché (TDVM) selon le baromètre de la plateforme France SCPI.

ID Logistics

Léger tassement du rendement des SCPI au premier trimestre 2021 d’après le baromètre de la plateforme France SCPI qui mesure un Taux de Distribution sur Valeur de Marché (TDVM) annualisé de 3,98% à comparer à 4,2% sur l'ensemble de l'année 2020.

« Il est possible d’interpréter cette baisse par un plus faible encaissement des loyers mais également par la prudence des sociétés de gestion qui préfèrent mettre une partie des revenus encaissés en réserve », explique le cofondateur de France SCPI, Paul Bourdois. L’an dernier en effet, de nombreuses sociétés de gestion ont servis des acomptes sur dividendes plus importants en fin d’année afin de réajuster les versements plus faibles des trimestres précédents. Certaines de ces sociétés de gestion ont ainsi puisé dans leurs réserves afin de lisser ou d’optimiser leur rendement 2020.

3,83% pour les SCPI de bureaux

La performance du bureau, principale catégorie des SCPI, diminue de 4,04% en 2020 (selon les statistiques ASPIM-IEIF) à 3,83% sur le trimestre écoulé. En prenant les chiffres de 2019 (4,28%), cela fait quand même un apparaître une baisse de 45 points de base en 2 ans même si les prochains trimestres verront peut-être leurs distributions remonter.

Comme pour les précédents trimestres, France SCPI observe une surperformance des SCPI spécialisées dans la logistique ou dans le résidentiel qui affichent des rendements supérieurs à 6%. Les SCPI spécialisées dans la Santé sont aussi en haut du tableau avec plus de 5% de rendement. A l’inverse, les restrictions sanitaires étant toujours d’actualité en Europe, les SCPI spécialisées dans l’hôtellerie affichent toujours péniblement des TDVM autour de 2%.

France SCPI rappelle d’ailleurs que les épargnants s’orientent significativement vers les SCPI spécialisées (Logistique, Résidentiel et Santé) qui représentent désormais presque 1 tiers de la collecte (39% pour les bureaux et 25% pour les diversifiées). Une collecte globale qui a représenté 1,7 milliard d’euros de janvier à mars après une moyenne trimestrielle 2020 à 1,4 milliard d’euros.

Equilibre rendement/risques

« La pierre papier répond parfaitement à l’équilibre rendement risque que recherchent les épargnants. Ni trop risqué à l’instar des marchés financiers qui en atteignant des sommets éveillent les craintes, ni trop peu rémunérateurs comme les livrets court terme, les SCPI combinent encore un rendement très correct avec une prise de risque très acceptable », note Paul Bourdois. Et de conclure que la pierre papier n’a pas fini de séduire les investisseurs, sauf accident grave…

a savoir

A côté du rendement courant qui correspond au taux de distribution des loyers, il faudra surveiller en 2021 les prix des parts qui reflètent les valorisations du patrimoine de chaque SCPI à partir de valeurs d’expertise généralement réalisées en fin d’année.

Commentaires