Le PEA continue à remonter la pente

Alternatives Actu 0

La Banque de France a recensé 4,78 millions de comptes à la fin du premier trimestre, soit 17% de plus qu’il y a dix-huit mois et autant que fin 2014.

Reuters

Les Français renouent peu à peu avec le PEA. Certes, on est encore loin des quelques 7 millions de détenteurs constatés en 2007. Toutefois, après avoir touché un point bas en octobre 2017, le nombre de plans n’a cessé d’augmenter ces derniers mois. De 4,07 millions il y a dix-huit mois, il est passé à 4,78 millions fin mars selon les données de la Banque de France.

La reprise est d’autant plus significative qu’une partie du mouvement a été effectuée fin 2018 alors que les investisseurs faisaient face à des ventes contraires sur les marchés. Cela peut d’ailleurs laisser espérer une poursuite du mouvement. Car le PEA bénéficie désormais de nouveaux atouts.

Depuis le début de l’année, il est en effet soumis à une fiscalité allégée. Les retraits opérés avant 5 ans sont imposés au taux du PFU, soit 12,8%, ce qui représente un gain de 6,2 à 9,7 points par rapport à l’ancien cadre.

La loi Pacte a elle aussi apporté des améliorations avec la création du PEA jeunes et l’instauration d’un cadre plus souple en matière de retraits.

Longtemps relégué au second rang par l’assurance-vie, le PEA pourrait donc redevenir un outil incontournable de la gestion de patrimoine d’autant qu’il dispose déjà d’avantages indéniables comme la possibilité d’être converti en rente défiscalisée.

Commentaires
Epargne
Fiche Pratique0

Décryptage : l’augmentation de capital avec DPS

Le mécanisme des levées de fonds avec droit préférentiel de souscription peut dérouter les non-spécialistes. Tour d’horizon de ce qu’il faut savoir pour analyser ces opérations…

Lire la suite