Le Livret jeune ne fait plus la différence face au Livret A

Livrets Actu 0

Son taux de rémunération ne peut pas être inférieur à 2% mais les meilleures offres du marché plafonnent actuellement à 2,5%.

Creative Commons / Ken Teegardin

Le Livret jeune est le seul livret d’épargne réglementée dont les banques peuvent librement fixer le taux de rémunération sans qu’il puisse être inférieur à celui du Livret A. Les Livrets jeune rapportent donc actuellement au moins 2%. Pour attirer une clientèle jeune ou fidéliser une clientèle familiale, certains établissements bancaires proposent un taux supérieur à celui du Livret A mais ils sont de plus en plus rares à le faire. Les dépôts sur un Livret jeune étant plafonnés à 1.600 €, proposer un taux supérieur à 2% n’est pourtant jamais très onéreux pour les banques.

2,5% au mieux

D’après nos observations, les meilleures offres sont actuellement affichés par le Crédit Mutuel, CIC ou la Macif avec 2,5%, un taux qui dépasse à peine celui du Livret A. Au final, avec un plafond de 1.600 €, les différences de rémunération sont minimes. Un Livret jeune rempli rapporte ainsi 32 € par an avec un taux de 2% contre 40 € pour la meilleure offre du marché à 2,5%. Détenir un Livret jeune a donc aujourd’hui très peu d’intérêt face à un Livret A la plupart du temps rémunéré au même niveau et bénéficiant d’un plafond beaucoup plus élevé (22.950 €). Le Livret A reste en effet accessible à toute personne mineure à la différence du Livret de développement durable et solidaire (LDDS).

Fonctionnement

Le Livret jeune est réservé aux épargnants âgés de 12 à 25 ans. Il est ainsi clôturé automatiquement au 31 décembre de l’année des 25 ans du titulaire. Comme pour le Livret A, on ne peut détenir qu’un seul Livret jeune (tout établissement bancaire confondu). Il est par contre possible de cumuler un Livret jeune avec un Livret A. Les intérêts sont calculés par quinzaine et versés chaque année au 31 décembre. Avant 16 ans, vous avez besoin de l'autorisation de votre représentant légal pour effectuer des retraits. Comme pour les autres livrets réglementés, les intérêts perçus sur un Livret jeune bénéficient d’une exonération d’impôts et de prélèvements sociaux.

Commentaires