Le baromètre des produits d'épargne en novembre 2020

Tendance Actu 0

L'épargne de précaution des Français continue à battre des records malgré des taux de rémunération qui n'ont jamais été aussi bas..

La collecte du livret A semble revenir à un niveau plus normal. En septembre, un mois qui est traditionnellement marqué par les dépenses liées à la rentrée scolaire, 1,26 milliard d’euros « seulement » pourrait-on dire, sont venus gonfler les encours du livret préféré des Français, selon les derniers chiffres de la Caisse des Dépôts et Consignation. Même tendance pour le cousin du livret A, le livret de développement durable et solidaire (LDDS) qui n’a quasiment rien collecté en septembre. Sur les neuf premiers mois de l’année, la collecte cumulée du Livret A atteint toujours un montant record de 25,8 milliards d’euros (avec le LDDS, on arrive même à un total de 32,7 milliards).

Assurance vie

Avec un septième mois consécutif de décollecte en septembre, l’assurance vie ne profite toujours pas de l’augmentation du taux d’épargne provoquée par la crise sanitaire. Les versements sur les supports unités de compte représentent 34% des cotisations depuis le début de l’année alors que le rendement net des fonds en euros classiques pourrait tomber entre 1% et 1,10% cette année selon les prévisions de la société de conseil Facts & Figures.

Livrets bancaires

Du côté des livrets bancaires, les taux de rémunération se stabilisent à très bas niveau. Selon notre dernière analyse de 11 produits-phares du secteur, le rendement de base moyen de ces livrets fiscalisés reste à 0,22% en novembre. Seules les filiales bancaires des constructeurs automobiles PSA Banque et Renault proposent encore des offres compétitives : 0,8% pour Distingo et Zesto. Mais déduction faite du prélèvement forfaitaire unique de 30%, cela ne laisse espérer aux épargnants que 0,56%, quasiment pareil que le Livret A (en dehors des offres de bienvenue à taux promotionnels).

Ne pas négliger le LEP

Si vous avez des revenus modestes, il ne faut pas négliger le Livret d’épargne populaire (LEP) qui offre un rendement de 1%, deux fois supérieur à celui du Livret A (0,5%). Non fiscalisé et offrant la même liquidité que le Livret A, le LEP est soumis à des plafonds de ressources (19.977 € pour un célibataire et 30.645 € pour un couple) et ses formalités d’ouverture et de contrôle vont bientôt être grandement simplifiées.

IR-PME

Si vous êtes prêts à prendre un peu de risques, la rentrée a confirmé une bonne nouvelle pour le dispositif IR-PME : l’investissement dans des PME en direct ou via des fonds (FIP, FCPI) ouvre désormais droit à une réduction d’impôt majorée de 18% à 25% de l’investissement réalisé pour les versements effectués jusqu’au 31 décembre 2020. En prenant l’exemple d’une souscription de 5.000 € au capital d’une start-up éligible d’ici la fin de l’année, le contribuable bénéficiera d’un crédit d’impôt de 25%, soit 1.250 € remboursé en juillet 2021.

Baromètre des produits d'épargne en novembre 2020
* Estimation moyenne du marché pour 2020
Type de produitTaux
Livret A0,50%
Livret de développement durable et solidaire0,50%
Livret d’épargne populaire1,00%
Livrets bancaires (taux de base moyen)0,22%
Plan d'épargne logement1,00%
Assurance-vie en euros *1,00%-1,10%
Commentaires (3)