Le baromètre des produits d'épargne en mai 2020

Tendance Actu 0

L'épargne de précaution des Français continue à battre des records malgré des taux de rémunération qui n'ont jamais été aussi bas..

Nouveau record pour le Livret A dont l’encours a encore progressé pour atteindre 306,6 milliards d’euros au dernier pointage connu à fin mars. Malgré la baisse du taux de rémunération de 0,75% à 0,50% effective depuis le 1er février, le Livret A continue donc à se remplir. En ajoutant le Livret de développement durable et solidaire (LDDS), soumis à la même baisse de son taux de rémunération, l’encours total sur les deux produits dépassait 420 milliards d’euros à fin mars 2020, un nouveau record ici aussi. Près de 10 milliards ont été collectés globalement depuis le début de l’année.

Sécurité et liquidité

Une collecte positive en pleine période de baisse du taux de ces deux livrets qui n’ont jamais rapporté aussi peu montre combien les Français privilégient aujourd’hui une épargne de précaution mais aussi un placement sûr et liquide. Bien attendu, la période de confinement de la deuxième quinzaine du mois de mars a alimenté une épargne forcée pour ceux qui ont la chance d’avoir des revenus stables ou faiblement impactés.

Assurance vie

Avec une décollecte de 2,2 milliards d’euros en mars, l’assurance vie ne semble pas profiter de l’augmentation du taux d’épargne provoquée par la crise sanitaire. Les ménages en capacité d’épargner préfèrent en effet actuellement des placements plus liquides et la volatilité des marchés boursiers n’incite guère à se positionner sur les unités de compte pour le commun des assurés. Enfin, certains ménages avec des besoins de liquidités ont eu besoin de puiser dans leur contrat. Bien qu’en recul sur 1 mois, l’encours des contrats d’assurance-vie s’élevait encore à 1.741 milliards d’euros à fin mars 2020.

Livrets bancaires

Du côté des livrets bancaires, les taux de rémunération se stabilisent à très bas niveau. Selon notre dernière analyse de 11 produits-phares du secteur, le rendement de base moyen de ces livrets fiscalisés reste à 0,22% en mai. Seules les filiales bancaires des constructeurs automobiles PSA Banque et Renault proposent encore des offres compétitives : 0,8% pour Distingo et Zesto. Mais déduction faite du prélèvement forfaitaire unique de 30%, cela ne laisse espérer aux épargnants que 0,56%, quasiment pareil que le Livret A…

Ne pas négliger le LEP

Si vous avez des revenus modestes, il ne faut pas négliger le Livret d’épargne populaire (LEP) qui offre un rendement de 1%, deux fois supérieur à celui du Livret A (0,5%). Non fiscalisé et offrant la même liquidité que le Livret A, le LEP est soumis à des plafonds de ressources (19.977 € pour un célibataire et 30.645 € pour un couple) mais ses formalités d’ouverture et de contrôle vont bientôt être grandement simplifiées.

Baromètre des produits d'épargne en mai 2020
* Estimation moyenne du marché pour 2020
Type de produitTaux
Livret A0,50%
Livret de développement durable et solidaire0,50%
Livret d’épargne populaire1,00%
Livrets bancaires (taux de base moyen)0,22%
Plan d'épargne logement1,00%
Assurance-vie en euros *1,10%-1,20%
Commentaires (3)