L’assurance vie reste en mode décollecte

Tendance Actu 0

En août, les versements sur les supports unités de compte n’ont représenté que 27,5% de la collecte mais la proportion d’unités de compte se maintient quand même à 34% depuis le début de l’année.

Creative Commons / Ken Teegardin

Après déjà 5 mois consécutifs de décollecte pour l’assurance vie de mars à juillet, août n’a pas encore permis d’inverser la tendance même si la décollecte observée le mois dernier se limite à -100 millions d’euros d’après les chiffres de la Fédération Française de l’Assurance.

Collecte en baisse de 25%

Depuis le début de l’année, les cotisations collectées par les sociétés d'assurance s’élèvent à 72,7 milliards d'euros, en baisse de 25% par rapport à la même période en 2019 pendant que les montants retirés par les assurés (prestations versées) restent globalement stable autour de 79 milliards. La décollecte atteint ainsi 6,5 milliards d’euros en 8 mois alors que ce solde était positif de 18 milliards sur la même période en 2019.

34% des cotisations sur les unités de compte

En août, les versements sur les supports unités de compte n’ont représenté que 27,5% de la collecte mais la proportion d’unités de compte se maintient quand même à 34% depuis le début de l’année. De l’avis de Philippe Crevel, Directeur du Cercle de l’Épargne, ce taux important de 34% explique d’ailleurs certainement la baisse de la collecte : « des ménages rechignent à placer une partie de leur épargne à risque et préfèrent renoncer à effectuer des versements sur leurs contrats d’assurance vie », explique-t-il.

L’épargne reste liquide

Philippe Crevel rappelle que les ménages hésitent toujours à s’engager sur le moyen et le long terme en affectant à leurs contrats d’assurance vie une partie de l’épargne liquide accumulée depuis le début du confinement, épargne qui s’élève selon les estimations entre 75 et 100 milliards d’euros.

Commentaires