L’assurance-vie redresse la tête… mais pas les fonds en euros

Assurance-Vie Actu 0

La collecte est revenue dans le vert en novembre (+1,1 milliard d’euros). Toutefois les épargnants ont continué à sortir des fonds en euros.

Creative Commons / Ken Teegardin

Octobre n’était visiblement qu’un accident de parcours. Après les 100 millions d’euros perdus, l’assurance-vie a en effet renoué avec une collecte positive le mois dernier, à hauteur de 1,1 milliard d’euros.

Il est toutefois à noter que dans le détail le bilan est très contrasté. Les unités de compte ont attiré 1,5 milliard d’euros d’argent frais. En revanche, les fonds en euros ont continué à faire grise mine. Selon nos calculs effectués à partir des données de la FFA, les fonds en euros ont subi une décollecte nette de 400 millions d’euros en novembre.

3,3 milliards d’euros retirés en 4 mois

Autrement dit, les fonds en euros viennent d’aligner leur quatrième mois de suite de décollecte. Sur ce dernier quadrimestre, les retraits cumulés se sont élevés à 3,3 milliards d’euros.

Les discours et les mesures visant à inciter les épargnants à délaisser les fonds en euros au profit des UC semblent donc porter leurs fruits. Un chiffre est d’ailleurs révélateur du phénomène. Sur 100 euros investis dans l’assurance-vie depuis le début de l’année (en net), seuls 22,60 euros sont allés alimenter les fonds en euros. A la fin du mois d’août, la proportion était encore de 41%...

L'assurance-vie de janvier à novembre 2016 (en Mds €)
Source : L'Argent & Vous d'après FFA
11 moisNovembre 2016
TotalDont UCDont fonds €TotalDont UCDont fonds €
Versements121,22497,210,22,47,8
Retraits104,41193,49,10,98,2
Collecte nette16,8133,81,11,5-0,4
Commentaires
Epargne
Analyse0

La crise sanitaire, cure de jouvence de la bourse parisienne

Une nouvelle génération d'investisseurs est arrivée sur les marchés avec le krach boursier de mars 2020. Apanage des neo-brokers, cette jeune clientèle est davantage attirée par le risque et les produits financiers complexes.

Lire la suite