L’assurance-vie débute l’année en douceur

Assurance-Vie Actu 0

La collecte nette n’a été que de 400 millions d’euros en janvier. Un chiffre qui tranche avec le dynamisme affiché par le Livret A et le LDD

Reuters

Au mois de janvier, les épargnants ont préféré opter pour le Livret A et le LDD plutôt que pour l’assurance-vie. Alors que les deux livrets réglementés ont vu leur collecte rebondir de manière spectaculaire à 3,27 milliards d’euros, l’assurance-vie a en effet débuté 2017 sur une note poussive. Dans la lignée des scores des derniers mois, sa collecte nette n’a pas dépassé les 400 millions d’euros (contre 3,1 milliards d’euros un an plus tôt).

Par rapport à janvier 2016, les flux nets ont pâti d’un effet de ciseaux entre des versements plus modestes (11,4 milliards d’euros contre 12,5 milliards d’euros) et des rachats plus élevés (11 milliards d’euros contre 9,4 milliards). D’où l’écart de 2,7 milliards d’euros en termes de collecte nette.

Au-delà de la baisse attendue des rendements de l’assurance-vie en euro, on peut voir dans ces statistiques le signe d’un certain attentisme des investisseurs. Entre les échéances électorales du printemps et les incertitudes fiscales liées à l’entrée en vigueur du prélèvement à la source en 2018, les Français semblent avoir voulu temporiser en gardant de l’argent disponible. Le succès des livrets en janvier vient d’ailleurs renforcer ce sentiment.

Les fonds en euros en retrait

Les fonds en euros ont représenté 75% de la collecte brute (8,6 milliards d'euros) et 87% des retraits (9,6 milliards d'euros). Ainsi, ils ont affiché une décollecte nette, comme sur les derniers mois de l'année 2016. En janvier, ces retraits nets se sont élevés à 1 milliard d'euros.

Commentaires
Epargne
Analyse0

Epargne retraite : un amendement inutile ?

Les députés ont adopté un dispositif prenant en compte les versements effectués en 2018. Néanmoins, il ne résout en rien le problème posé par l’arrivée du prélèvement à la source en 2019.

Lire la suite
Epargne
Fiche Pratique0

Fonds en euros ou UC : à chacun sa fiscalité !

Bien que soumis aux mêmes taux, ces deux supports d’assurance-vie ne sont pas taxés exactement de la même manière. D’où des performances différentes à l’arrivée.

Lire la suite