L’assurance-vie a fait le plein en octobre

Assurance-Vie Actu 0

Contrairement au Livret A, l’assurance-vie a enregistré une collecte largement positive le mois dernier (1,8 milliard d’euros).

Reuters

Destin croisés entre le Livret A et l’assurance-vie. Alors que le premier a chuté en octobre après un début d’année dynamique, la seconde a nettement redressé la barre le mois dernier.

Selon la FFA, la collecte nette a atteint 1,8 milliard d’euros, contre 400 millions d’euros en septembre et une moyenne mensuelle de 600 millions d’euros de janvier et septembre. Les rachats ont pourtant été plus importants que le mois précédent. Ils se sont élevés à 10 milliards d’euros après 9,3 milliards d’euros en septembre. Mais dans le même temps, les versements bruts ont fortement progressé, passant de 9,6 milliards à 11,8 milliards d’euros.

Un changement de posture

Ces mouvements demanderont bien entendu à être confirmés en fin d’année. Mais on peut d’ores et déjà imaginer qu’un changement de tendance s’est opéré. Les Français se sont montrés très attentistes jusqu’à l’élection présidentielle et même jusqu’à l’annonce des projets fiscaux de la nouvelle majorité.

Cela a été clairement ressenti sur le front de l’épargne. Les épargnants ont privilégié le Livret A et le LDDS, des supports sans risque et totalement liquides. Depuis la rentrée et l’annonce du projet de loi de finances, ils semblent en revanche s’être décidés à revenir vers des produits plus engageants à moyen terme. Pour preuve, le succès de l’assurance-vie le mois dernier est à mettre en parallèle des lourds retraits opérés sur les Livrets A et LDDS. Ils se sont élevés à 2 milliards d’euros.

Commentaires
Epargne
Analyse0

Epargne retraite : un amendement inutile ?

Les députés ont adopté un dispositif prenant en compte les versements effectués en 2018. Néanmoins, il ne résout en rien le problème posé par l’arrivée du prélèvement à la source en 2019.

Lire la suite
Epargne
Fiche Pratique0

Fonds en euros ou UC : à chacun sa fiscalité !

Bien que soumis aux mêmes taux, ces deux supports d’assurance-vie ne sont pas taxés exactement de la même manière. D’où des performances différentes à l’arrivée.

Lire la suite