La réorientation de l’épargne sera un des enjeux du plan de relance économique attendu à la rentrée

Tendance Actu 0

Conséquence de l'épargne forcée de ceux qui ont la chance de ne pas supporter de baisses de revenus significatives avec la crise sanitaire, près de 20 milliards d'euros de dépôts ont été placés en mars sur les comptes bancaires...

Reuters

Le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a commencé à tracer les contours d’un plan de relance économique qu’il devrait présenter à la rentrée. Le gouvernement entend en effet prendre le temps de réfléchir aux modalités de cette relance pour « repenser le modèle économique français ». Pour cela, des travaux vont être engagés avec les parlementaires, les chefs d'entreprise, les économistes et les responsables syndicaux.

Epargne forcée

Auditionné hier par la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale, Bruno Le Maire a de nouveau attiré l’attention sur l’épargne des Français qu’il cherche à réorienter vers les entreprises et notamment les PME. Il faut dire que les derniers chiffres de la Banque de France montrent bien que la crise sanitaire a renforcé une « épargne forcée » pour les Français qui ont la chance de ne pas supporter de grosses pertes de revenus et dont la période de confinement diminue mécaniquement les dépenses.

Près de 20 milliards de dépôts en mars

« Dans un mois de mars ordinaire, les Français placent environ 6 milliards d'euros sur leurs comptes à vue et leurs comptes épargne ; en mars 2020, ça a été 20 milliards, plus de 3 fois plus », a souligné Bruno Le Maire. Dans le détail, les dépôts bancaires des Français ont en effet bondi en mars à près de 14 milliards sur leurs comptes courants et à près de 6 milliards pour les dépôts rémunérés comme les livrets. Le ministre s’était d’ailleurs déjà inquiété de la forte collecte sur le Livret A en mars. Et cela va certainement s’accentuer en avril alors que seule la moitié du mois de mars a été confinée…

Epargne retraite

Pour compléter les aides accordées aux entrepreneurs indépendants durement touchés par la crise, Bruno Le Maire a annoncé au passage qu’ils pourraient débloquer leurs contrats d’épargne retraite Madelin de manière anticipée. Une façon aussi d’inciter cette catégorie à mobiliser son épargne. « Je vous annonce que nous allons donner l'autorisation à tous les indépendants qui le souhaitent de débloquer leurs réserves sur les fonds Madelin pour pouvoir compléter leurs revenus, face à une circonstance exceptionnelle. C'était une demande de plusieurs semaines, qu’avait formulée les indépendants », a déclaré Bruno Le Maire. En temps normal, ces sommes peuvent être débloquées de manière anticipée dans des cas bien définis comme un décès, une situation d’invalidité ou de surendettement et aussi pour l'achat d'une résidence principale depuis la mise en place du nouveau Plan d’Epargne Retraite (PER).

Commentaires (8)
  • maxx34
    maxx34posté le 12.05.2020 à 07:50

    si les gouvernements (français) savaient gérer un patrimoine ca finirait par se savoir non ?
    Donc faites dans la mesure du possible , tout le contraire de ce qu'il préconise ( par exemple PEA mais avec des valeurs hollandaises , danoises ...)

  • TZPEUCH
    TZPEUCHposté le 11.05.2020 à 14:56

    on a l impression que le gouvernement est terrorisé a l idee de deplaire aux imposteurs de GREEPEACE qui veulent accelerer la mort des petits actionnaires au porofit de leur benefice a eux .Supprimer les aides a ces imposteurs et taxer severement les mafias qui les financent devient absolument vital!!!!!!!

  • TZPEUCH
    TZPEUCHposté le 11.05.2020 à 14:52

    Le plafond du PEA meriterait d etre doublé a 450 KE pour que ceux qui ont reellement l esprit investisseur soient incites a investir dans les actions francaises plutot que de laisser des etranger saigner ces societes !!!Ca ce serait un signe fort digne des discours entendus mais sans effets .

  • dguy3
    dguy3posté le 03.05.2020 à 17:32

    que ce gouvernement arrête de matraquer fiscalement les petits porteurs et peut-être ils investiront dans les entreprises

  • readycash
    readycashposté le 09.05.2020 à 08:07

    Acheter des actions sur le marché ce n'est pas de l'investissement mais de la spéculation ! la fiscalité ne doit avoir lieu que sur les augmentations de capital .

  • cg2046
    cg2046posté le 01.05.2020 à 10:14

    Bien d'accord avec vos vous. pour l' instant l' argent reste le principal moyens d'acquérir des biens et services. Plus tard, quand nous rejoindrons les cavernes, comme nos ancêtres, ce qui ne saurait tarder, le troc s' imposera.

  • ouaish_nox
    ouaish_noxposté le 30.04.2020 à 15:20

    quel interet d'avoir de l'argent ds un monde en ruine

  • cg2046
    cg2046posté le 30.04.2020 à 12:12

    Pour Le maire, réorienter l' épargne, c' est pomper sans vergogne dans les comptes courants et les livrets défiscalisés. Préparez vous, planquez votre pognon, retrait maximal en liquide. On vous aura prévenu !