La rémunération du Livret d’épargne populaire bondit de 1% à 2,2%

Livrets Actu 0

Plus de deux fois mieux que le Livret A si vous ne dépassez pas certains plafonds de ressources.

Creative Commons / Ken Teegardin

En parallèle de l’augmentation du taux de rémunération du Livret A et du livret de développement durable et solidaire (LDDS) de 0,5% à 1%, le taux du Livret d’épargne populaire (LEP) va bondir de 1% à 2,2% à partir du 1er février.

Protéger de l’inflation

Ce nouveau taux correspond à la moyenne de l'inflation des 6 derniers mois de l’année 2021 qui était de 2,2%. Afin de protéger les épargnants aux revenus modestes de l’inflation, le taux du LEP ne peut en effet plus être inférieur à cette moyenne au moment de sa révision.

Plafonds de ressources

Le LEP reste réservé aux ménages modestes en étant soumis à des plafonds de ressources (20.016 € pour un célibataire et 30.706 € pour un couple). D’après le gouvernement, 40% des ménages français y sont éligibles mais la moitié d'entre eux n’en possèdent pas alors que ce livret non fiscalisé offre un rendement désormais plus de deux fois supérieur à celui du Livret A (2,2% pour le LEP et 1% pour le Livret A).

« Nous allons demander aux banques de faire la promotion de ce livret », a annoncé ce vendredi le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, au journal télévisé de 13h sur TF1. Des envois d’e-mails par la direction générale des finances publiques sont même prévus dans les prochains jours pour inciter davantage de ménages éligibles à ouvrir un LEP.

Jusqu’à 169,4 € d’intérêts par an

Le LEP étant plafonné à 7.700 €, il rapportera au maximum 169,4 € d’intérêts par an à partir du 1er février, à comparer à 77 € si cette même somme était placée sur un Livret A ou un LDDS, soit un supplément de 92,4 €. Comme pour le Livret A et le LDDS, les fonds déposés sur un LEP sont garantis et restent disponibles à tout moment avec des intérêts non fiscalisés.

Simplification des formalités

Les formalités d’ouverture et de contrôle du LEP sont d’ailleurs simplifiées depuis l’an dernier. En principe, les épargnants n'ont plus à apporter leur avis d'imposition à leur banque pour ouvrir ce livret ou à le présenter chaque année pour vérifier que leurs revenus ne dépassent pas les plafonds réglementaires. Les banques sont en effet autorisées à se charger directement de vérifier l'éligibilité des demandeurs ou des détenteurs d'un LEP auprès de l’administration fiscale.

Plafonds de ressources à ne pas dépasser (revenu fiscal de référence N-2 ou N-1)
Source : ministère de l’Economie et des Finances
1 part (célibataire)20.016 €
1,5 part (personne seule avec 1 enfant)25.361 €
2 parts (couple)30.706 €
2,5 parts (couple avec 1 enfant)36.051 €
3 parts (couple avec 2 enfants)41.396 €
3,5 parts46.741 €
4 parts (couple avec 3 enfants)52.086 €
Par part supplémentaire+5.345 €
Commentaires (3)
  • ARGOLO
    ARGOLOposté le 16.01.2022 à 09:47

    Ils achètent les élections, ils gaspillent, ils pillent, ils ne comptent pas. Ils se remplissent les poches sur le dos des contribuables bravo pour cette désastreuse gestion. On exporte même plus de courant elec.

  • La censure...
    La censure... posté le 15.01.2022 à 18:37

    Ça fleure bon les élections!

  • Utilisateur30802
    Utilisateur30802posté le 14.01.2022 à 16:18

    Eh oui, il bondit ! Et quel bond ! Que faire de tout cet argent ? Par contre le plafond de versement a bondit de "zéro" depuis 2002. Gloups

Epargne
Actu0

2021 signe un nouveau record de transactions boursières

Arrivés en masse avec la crise sanitaire, les particuliers français ont continué d’affluer sur les marchés financiers l’année dernière. En 2021, le nombre d’ordres passés sur les actions cotées admises en Europe n’a jamais été aussi élevé.

Lire la suite
Epargne
Actu0

L'intérêt des jeunes pour la bourse profite à Trade Republic

La moitié de la clientèle du courtier est âgée d'environ 30 ans. Ces jeunes investisseurs, dont beaucoup sont néophytes, sont attirés par les plans d'investissement programmé au faible ticket d'entrée et sa politique de frais maîtrisés.

Lire la suite