La rémunération du compte épargne logement va bientôt augmenter

Tendance Actu 0

Le taux du CEL correspond en effet à deux tiers de celui du Livret A, arrondi au quart de point le plus proche.

Reuters

Peu intéressant avec son faible taux de rémunération actuel de 1,25% brut, le compte épargne logement (CEL) va bientôt devenir plus avantageux car son taux de rémunération évolue avec celui du Livret A. Le taux du CEL correspond en effet à deux tiers de celui du Livret A, arrondi au quart de point le plus proche. D’après nos calculs, le taux du Livret A a de fortes chances d’être augmenté à 3,30% ou 3,40% le 1er février 2023. Le CEL passerait ainsi à 2,25% brut, ce qui laisserait 1,575% net après imposition à 30% (impôt sur le revenu et prélèvements sociaux).

L'épargne est disponible

Un niveau qui n’a rien de formidable mais qui peut permettre de compléter un placement de liquidités à court terme ou une épargne de précaution, notamment en vue d’un achat immobilier. Car contrairement à son cousin le PEL (plan d’épargne logement), les retraits sur un CEL sont possibles sans entraîner une clôture du compte.

Plafond de 15.300 €

Vous pouvez d’ailleurs détenir à la fois un CEL et un PEL à condition que ces deux supports soient ouverts dans le même établissement bancaire. Le plafond du CEL est limité à 15.300 €. Comme le PEL, le CEL peut permettre sous certaines conditions d’obtenir un prêt immobilier (prêt épargne logement) à taux réglementé. Depuis le 1er janvier 2018, les CEL ne permettent plus de bénéficier d’une prime d’État, précédemment accordée aux titulaires qui faisaient prévaloir leurs droits à prêts.

D’après un rapport de la Banque de France, l’encours des CEL ne représentait que 31,6 milliards d’euros à fin 2021 à comparer à 291,3 milliards pour le PEL.

Fiscalite

Pour les CEL ouverts avant 2018, les intérêts et la prime d’État sont exonérés d’impôt sur le revenu mais sont soumis aux prélèvements sociaux. Les CEL ouverts à partir de 2018 sont soumis aux prélèvements sociaux et à un prélèvement forfaitaire de 12,8%, soit une imposition globale de 30%.

Commentaires
Epargne
Actu0

Octobre rouge pour l'assurance vie

Stagnante depuis plusieurs mois, la collecte nette des contrats d'assurance vie est ressortie négative en octobre. Les flux placés sur les fonds en euros ont continué de reculer.

Lire la suite