Investissement dans les parkings : les arnaques se multiplient

Alternatives Actu 0

L’AMF appelle à la méfiance sur les sollicitations d'escrocs incitant à investir dans les places de parking, et plus particulièrement celles situées dans des aéroports européens.

Reuters

Faisant suite à de nombreux signalements d’épargnants, l’Autorité des marchés financiers (AMF) publie une mise en garde à l’encontre de propositions d’investissement dans les parkings, « issues généralement de sites internet usurpant les noms d’acteurs financiers ou de groupes cotés en bourse du secteur de la construction ». L’AMF recommande ainsi aux investisseurs de ne pas donner suite aux sollicitations des personnes les incitant à investir dans les places de parking en général, et plus particulièrement dans celles de parking d’aéroports européens - Portugal, Espagne, Italie, Allemagne, etc. - sans avoir vérifié que ces personnes disposaient des garanties ou des autorisations nécessaires.

Faux contrat de location ou livret avec versement mensuel

« Le schéma utilisé par les escrocs est le suivant : les victimes sont contactées par téléphone ou par mail par un démarcheur qui leur propose des offres de placement dans des places de parking et les invite à consulter une plateforme en ligne puis à signer un faux contrat de location (ou un livret avec versement mensuel des intérêts). Le placement est présenté comme hautement rentable et sans risque. Il n’y a en réalité aucune acquisition ni location de parkings derrière ces offres frauduleuses », selon le gendarme de la Bourse.

Un retraité a ainsi expliqué aux services de l’AMF avoir été contacté « suite à une publicité sur Internet au sujet d'un placement intéressant » par une personne se présentant comme le directeur d’une société immobilière ayant son siège en Allemagne. Après plusieurs tractations téléphoniques, il lui a été proposé un rendement de 7,8 % s’il plaçait 100.000 euros sur une « formule livret park ». Une fois le virement transmis, il a procédé à des vérifications et compris qu’il s’agissait d’une arnaque, sans parvenir à stopper le versement. Il s’agissait de ses économies pour la retraite.

Attention aux usurpations et publicités sur Internet

L’autorité recommande de se méfier des promesses de gains rapides sans contreparties, et de faire attention aux usurpations de noms de sociétés et aux publicités sur Internet. Enfin, il s’agit de ne pas céder à l’urgence ou aux pressions de son interlocuteur et de prendre garde aux demandes de transfert d’argent vers des pays sans aucun rapport avec la société ni avec l’Etat de résidence de l’investisseur.

Commentaires (1)
  • dumerey
    dumereyposté le 17.06.2020 à 13:29

    Que dire ? Des pigeons qui doivent donner des leçons car ils croient tout savoir.

Epargne
Actu0

L’assurance vie reste en perte de vitesse

Depuis le début de l’année, les cotisations collectées par les sociétés d'assurance s’élèvent à 82,2 milliards d'euros, en baisse de 25% par rapport à la même période en 2019.

Lire la suite
Epargne
Actu0

La collecte nette du livret A semble ralentir

A fin septembre, les encours du Livret A détenu par 55 millions de Français représentaient quand même un nouveau pactole de 324,3 milliards d’euros...

Lire la suite