Investir en Denormandie sans les contraintes, c’est désormais possible !

Alternatives Actu 0

Kyaneos Denormandie est la première SCPI dédiée à ce dispositif fiscal. Accessibles à partir de 10.000 €, les souscriptions sont ouvertes jusqu'au 31 décembre 2020.

Boursier.com

Plutôt séduisant sur le papier, le dispositif fiscal d’investissement locatif Denormandie, inspiré du Pinel mais adapté aux logements anciens avec travaux, est loin d’être facilement accessible au grand public. Trouver le bien adapté dans une ville éligible sans le surpayer, bien définir l’enveloppe de travaux de réhabilitation, s’entourer du bon professionnel et cibler une zone favorable à la location sont autant de difficultés qui peuvent rebuter plus d’un investisseur.

SCPI fiscale

Ces derniers pourraient cependant être séduits par un nouveau concept : celui de la SCPI fiscale. Jusqu’à présent investies sur les thématiques Pinel, déficit foncier ou Malraux, une première SCPI dédiée au Denormandie est en cours de création. La SCPI Kyaneos Denormandie, gérée par Kyaneos Asset Management, permet ainsi aux particuliers de défiscaliser tout en se déchargeant de la recherche du bien éligible, de la réalisation des travaux ou de la recherche des locataires, le tout pour un ticket d'investissement de 10.000 € (10 parts minimum), beaucoup plus accessible que l'achat d'un appartement ou d’une maison ancienne. Les souscriptions sont ouvertes jusqu’au 31 décembre 2020, en direct ou sur les plateformes de distribution de SCPI.

Long terme

Comme tout investissement dans les SCPI, il s’agit d’un horizon moyen-long terme et tout particulièrement avec Kyaneos Denormandie puisque les parts doivent être conservées pendant une durée de 12 ans (il ne faudra guère compter non plus sur la perspective de revente sur le marché secondaire). Ce délai correspond à la durée de vie de la société gérant ce patrimoine (11 ans) ainsi que la période de dissolution nécessaire à la revente des immeubles, estimée à 1 an.

La phase de constitution du patrimoine, à savoir la sélection des immeubles et la réalisation de travaux, est estimée entre 12 et 18 mois. Au fur et à mesure que les immeubles seront rénovés, ils seront mis en location afin de débuter la potentielle distribution des dividendes. En tenant compte de ce calendrier, Kyaneos affiche un objectif de rendement moyen de 3,5% par an, hors avantage fiscal.

Quelle réduction d’impôt ?

La réduction d’impôt prévue par le dispositif Denormandie est bien sûr applicable à cette SCPI : 18% du montant de votre souscription, étalée sur 9 années, dès l’année de l’enregistrement de votre souscription. Pour un investissement de 10.000 €, l’économie d’impôt sera par exemple de 200 € par an de 2020 à 2028.

Performance à la revente

La SCPI Kyaneos Denormandie supporte quand même des frais d’entrée élevés (commission de souscription de 11%) et un délai de jouissance assez long de 6 mois. Attention aussi, le marché secondaire sera probablement inexistant, ce qui ne permettra pas de sortir avant 12 ans. Enfin, la performance finale de l’investissement dépendra des conditions de revente du parc immobilier d’ici 11 ans puisqu’elle détermineront le remboursement avec d’éventuelles plus-values (après versement des commissions de cessions perçues par Kyaneos).

a savoir

La Centrale des SCPI, une des plateformes qui distribue cette SCPI, souligne que Kyaneos Asset Management a été créée en 2018 dans l'objectif de participer à la réhabilitation du parc immobilier résidentiel français dans un contexte démographique croissant. Sa stratégie est axée sur la réalisation d'importants travaux visant à améliorer le confort et la qualité énergétique des logements. De l’avis de la Centrale des SCPI, Kyaneos Denormandie s'inscrit donc parfaitement dans cette stratégie socialement et écologiquement responsable et permet aux épargnants d'investir en immobilier résidentiel dans des villes moyennes, tout en profitant d'un rendement attractif (objectif non garanti de 4% à 4,5% entre 2022 et 2028) et d'un avantage fiscal de 18% du montant investi étalé sur 9 ans.

Commentaires
Epargne
Actu0

L’assurance vie reste en perte de vitesse

Depuis le début de l’année, les cotisations collectées par les sociétés d'assurance s’élèvent à 82,2 milliards d'euros, en baisse de 25% par rapport à la même période en 2019.

Lire la suite
Epargne
Actu0

La collecte nette du livret A semble ralentir

A fin septembre, les encours du Livret A détenu par 55 millions de Français représentaient quand même un nouveau pactole de 324,3 milliards d’euros...

Lire la suite