Fortunes : panorama des Français ultras riches !

Tendance Actu 0

UBS et Wealth-X recensent 4.750 personnes ayant plus de 30 millions de dollars dans l’Hexagone. Selon nos calculs, ils détiennent à eux seuls 4,3% du patrimoine total des ménages Français

Reuters

Il y a 211.275 ultras riches dans le monde. Le chiffre a tourné en boucle la semaine dernière lors de la publication de l’étude d’UBS et Wealth-X sur les personnes disposant d’un patrimoine net supérieur à 30 millions de dollars (24 millions d’euros).

Mais là n’est pas le seul intérêt de cette enquête. Elle donne également des données détaillées pour la France, que L’Argent & Vous a décidé d’analyser.

Une fortune moyenne de 95 millions d’euros

Premier constat, les très grosses fortunes sont au nombre de 4.750 dans le pays, dont 3.345 (70%) sont basées à Paris. A titre de comparaison, la région Ile-de-France ne regroupe « que » 54% des personnes redevables de l’ISF, d’après les chiffres de la DGFiP.

Ce groupe très fermé des très grosses fortunes cumule un patrimoine de 565 milliards de dollars (453 milliards d’euros), ce qui représente un patrimoine moyen de 119 millions de dollars (95 millions d’euros).

4,3% du patrimoine des ménages français

Que ce soit en nombre de personnes ou en patrimoine cumulé, la France se classe ainsi au quatrième rang européen des grosses fortunes (derrière l’Allemagne, le Royaume-Uni et la Suisse). Le rapport d’UBS et Wealth-X remarque toutefois qu’en 2014, cette fortune cumulée progresse moins vite en France (+7,6%) que sur l’ensemble du continent européen (8,9%).

Le patrimoine de ces 4.750 personnes donne en tout cas le vertige. Elles ne représentent que 1 habitant sur 13.900, mais selon nos calculs réalisés à partir des données de l’Insee, elles cumulent à elles seules 4,3% du patrimoine total des ménages français.

Autant que 44% de la population

Il est même possible d’aller plus loin dans l’analyse. D’après les statistiques de répartition du patrimoine fournies par l’Insee, les 40% de Français les moins riches disposent de moins de 250 milliards d’euros de patrimoine et les 50% les moins aisés d’environ 720 milliards d’euros.

En supposant une répartition à peu près linéaire, on peut donc estimer qu’avec 453 milliards d’euros en réserve, les 4.750 ultras riches français pèsent aussi lourd que les 44% de Français les plus pauvres, soit tout de même 29 millions de personnes.

Commentaires (2)
  • bob-watt
    bob-wattposté le 28.11.2014 à 13:40

    Et proportionnellement, ces pauvres riches payent moins d'impôts que nous.

  • BB911112
    BB911112posté le 28.11.2014 à 16:10

    Bien évidemment! Et c'est encore plus vrai en prenant en compte la TVA (qui est le véritable impôt), car les pauvres sont bien obligés de dépenser tout ce qu'ils gagnent (et donc payer la TVA), tandis que les riches thésaurisent.

Epargne
Fiche Pratique0

Assurance-vie : quid en cas de divorce ?

Selon la manière dont a été alimenté le contrat, le divorce peut conduire à un partage de sa valeur même s’il a été ouvert par un seul des deux conjoints

Lire la suite