Epargne : près d’1 Français sur 2 déclare accorder une place importante aux impacts environnementaux et sociaux

Tendance Actu 0

Résultats de la 8ème enquête Ipsos pour le FIR et Vigeo Eiris...

Boursier.com
Quel est le niveau de connaissance et d’intérêt des Français pour l’ISR ?

Quel est le niveau de connaissance et d’intérêt des Français pour l’ISR ? Quels sont en 2017, les tendances-clés et les nouveaux enjeux liés à cette forme d’investissement ? C’est ce que révèle l’enquête réalisée pour le FIR (Le Forum pour l’Investissement Responsable) et Vigeo Eiris, l’agence internationale de recherche et services ESG (Environnement, Social et Gouvernance) et par Ipsos Mori pour la 8ème année consécutive.

L’enquête nationale annuelle a été conduite en ligne du 2 et 3 septembre 2017 auprès de 1082 Français. Après un premier filtre, les questions relatives à l’investissement socialement responsable (ISR) ont été posées uniquement aux personnes détenant au moins un produit financier, soit à 87% de l’échantillon initial.

Les principaux résultats de l’enquête

Près d’un Français sur deux déclare accorder une place importante aux impacts environnementaux et sociaux dans ses décisions de placements. Les sujets sociaux et sociétaux (respect des droits de l’homme : 80%, emploi : 77%, conditions de travail : 74%, égalité homme/femme : 70,5% arrivent en tête des sujets que les sondés veulent voir pris en compte de façon prioritaire dans leur épargne, suivis des sujets environnementaux (pollution : 70,4%, changement climatique : 66,7%).

Une large majorité des investisseurs individuels (72%) français souhaite que les enjeux de développement durable soient inclus obligatoirement dans les produits d’épargne.

Toujours méconnu

Malgré cet intérêt, le concept d’ISR reste toujours méconnu du grand public dans la mesure où 66% des personnes interrogées déclarent n’avoir jamais entendu parler de l’ISR avant cette enquête. Ce chiffre est réduit à 65% pour les détenteurs d’une assurance vie, à 59% pour les détenteurs d’épargne salariale, et à 52% pour les Français investissant en bourse...

Seulement 3% des Français déclarent avoir déjà investi dans un fonds ISR. Parmi les sondés qui investissent en épargne salariale ils sont 8% à le faire en ISR.

De façon générale, une meilleure connaissance du concept semble être un facteur-clé dans le choix de produits ISR. 41% des sondés ayant exprimé une opinion estiment que les produits d’ISR seraient de nature à renforcer leur confiance dans la gestion de leur épargne.

Source d'information

Alors même que pour 49% des investisseurs individuels, les conseillers financiers constituent la source d’information privilégiée en termes d’ISR devant les proches, les ONG/associations de consommateurs, les pouvoirs publics, les médias, les réseaux sociaux et l’entreprise, l’offre de produits ISR reste peu mise en évidence par les établissements financiers : seulement 3% des personnes interrogées se sont vues proposer de l’ISR par leur établissement financier...

Florence Bihour-Frézal, Directrice Commerciale Europe du Sud & Afrique de Vigeo Eiris déclare «La prise de conscience des enjeux sociaux et environnementaux est aujourd’hui incontestable, comme en témoigne ce sondage. Pourtant les produits financiers soutenant les objectifs climatiques et sociaux peinent à être connus, rappelant ainsi la nécessité de poursuivre les efforts de promotion et notamment ceux des banques et des pouvoirs publics auxquels les Français accordent une place de choix dans cette mission.»
Grégoire Cousté, délégué général du FIR ajoute : «Maintenant que les labels soutenus par les pouvoirs publics sont en place, c’est aux réseaux de distribution de promouvoir les produits responsables. En réponse au FIR, le candidat Emmanuel Macron, maintenant élu, s’était déclaré favorable à la présentation obligatoire de tels produits dans l’offre bancaire et assurantielle… nous sommes convaincus qu’une telle mesure changerait la donne auprès des épargnants»

Commentaires
Epargne
Analyse0

Epargne retraite : un amendement inutile ?

Les députés ont adopté un dispositif prenant en compte les versements effectués en 2018. Néanmoins, il ne résout en rien le problème posé par l’arrivée du prélèvement à la source en 2019.

Lire la suite
Epargne
Fiche Pratique0

Fonds en euros ou UC : à chacun sa fiscalité !

Bien que soumis aux mêmes taux, ces deux supports d’assurance-vie ne sont pas taxés exactement de la même manière. D’où des performances différentes à l’arrivée.

Lire la suite