Epargne : le taux du Livret A reste à 1%, celui du PEL passe à 2%

Tendance Actu 0

Bercy a choisi de ne pas suivre la recommandation de la Banque de France pour le Livret. En revanche, il a été décidé de réduire de 0,5% la rémunération du PEL...

Creative Commons / Ken Teegardin

Bercy a créé la surprise . Et ce, à double titre. Hier soir, le ministère des Finances a d’abord annoncé que le taux du Livret A serait maintenu à 1% en février. Rappelons que la stricte application de la formule de calcul (basée sur l’inflation) aurait dû aboutir à un taux de 0,25% et que la Banque de France avait suggéré de ramener le taux à un niveau intermédiaire de 0,75%.

Le gouvernement n’a donc visiblement pas osé casser le plancher de 1%, certainement symbolique aux yeux de nombreux épargnants.

Le PEL raboté

Mais finalement, la plus grande surprise du communiqué diffusé hier soir ne concerne pas le Livret A. Elle se situe plutôt du côté du PEL. En contrepartie de ce geste, le gouvernement a en effet décidé d’en abaisser le taux plancher.

Actuellement, le PEL sert un taux minimal de 2,5% (taux fixé à l’ouverture du plan et pour toute sa durée). A partir de février, ce taux ne sera plus que de 2%.

L’exécutif a donc choisi de rééquilibrer les rémunérations des différents supports d’épargne réglementée. Il est vrai qu’avec 2,11% nets après prélèvements, le PEL affiche aujourd’hui l’un des taux les plus compétitifs.

Avec 2% bruts, soit 1,69% net, sa prime sur les autres produits sera logiquement moins élevée. Autant dire que les banques risquent de crouler sous les demandes d’ouverture dans les deux semaines à venir. Car les PEL ouverts avant février serviront toujours 2,5%.

Commentaires (1)
  • mleon1
    mleon1posté le 16.01.2015 à 12:14

    Va t-on continuer à bricoler de la sorte, quand 1/4 à 1/2 siècle de la même stratégie politique nous confronte, plus qu'à une crise économique, à une crise profonde et immense de nos valeurs ? Cet "Empire d'Occident" doit-il continuer le même règne quand lui "pète" à la figure les drames de civilisation actuels ?

Epargne
Fiche Pratique0

Assurance-vie : quid en cas de divorce ?

Selon la manière dont a été alimenté le contrat, le divorce peut conduire à un partage de sa valeur même s’il a été ouvert par un seul des deux conjoints

Lire la suite