Epargne : la collecte bat des records !

Tendance Actu 0

Que ce soit du côté du Livret A ou de l’assurance-vie, les flux de janvier et février n’ont jamais été aussi élevés depuis 6 ans.

Reuters

Faut-il y voir le signe d’une situation financière qui s’améliore ou au contraire la traduction d’inquiétudes vis-à-vis de l’avenir ? Toujours est-il qu’en dépit de rendement faibles, les Français ne cessent d’alimenter leur épargne depuis le début de l’année.

Ce matin, la FFA a annoncé que l’assurance-vie s’est distinguée en février avec une collecte nette de 3,2 milliards d’euros, en progression de 40% par rapport à celle de janvier. Il s’agit aussi et surtout du meilleur score enregistré depuis janvier 2013. A l’époque, la collecte avait atteint 3,6 milliards d’euros.

Le phénomène serait anecdotique s’il était isolé. Or, il confirme une forte tendance à l’épargne depuis le début de l’année. En deux mois, 5,5 milliards d’euros ont déjà été investis dans des contrats d’assurance-vie, ce qui correspond par exemple au quart de la collecte totale de 2018.

Même constat avec le Livret A et le LDDS

Aux côtés de l’assurance-vie, le Livret A et le LDDS ne sont pas en reste. Pour mémoire, en janvier et février, ils ont attiré 7,13 milliards d’euros d’argent frais. Là encore, il faut remonter à 2013 pour trouver mieux.

Au total, ce sont donc 12,6 milliards d’euros qui ont été versés sur ces supports qui font figure de placements préférés des Français, soit une progression de 32,6% par rapport aux deux premiers mois de 2018.

Même si le début d’année est traditionnellement favorable à l’épargne, un tel démarrage reste pour le moins spectaculaire et n’avait plus été observé depuis 6 ans.

Commentaires
Epargne
Fiche Pratique0

PEA : quel taux retenir pour les prélèvements sociaux ?

Tous les gains d’un PEA ne sont pas soumis au taux de prélèvement actuel de 17,2%. Des taux plus anciens peuvent s’appliquer selon la date d’ouverture et de réalisation des gains. Décryptage…

Lire la suite