En dépit de l'inflation, les Français continuent d'alimenter leurs livrets A

Livrets Actu 0

La collecte des Livrets A et de Développement durable est restée positive au mois de mai, même si les Français ont moins déposé d'argent sur ces placements que les mois précédents...

Creative Commons / Ken Teegardin

Pour le 5e mois consécutif, la collecte cumulée du Livret A et du Livret de développement durable et solidaire (LDDS) est ressortie positive : au mois de mai, le montant des dépôts a dépassé de 1,53 milliards d’euros les retraits sur ces deux supports. L’essentiel des flux a concerné les Livret A (1,37 Md€) alors que ceux des LDDS n’ont atteint "que" 160 millions d’euros net.

Dans un contexte de forte inflation et de crainte de ralentissement économique, ces chiffres, communiqués ce mercredi 22 juin par la Caisse des Dépôts, montrent que les ménages continuent d’épargner en dépit de leur pouvoir d’achat contraint, même s'ils le font de façon moins importante que ces derniers mois.

Un stock d'épargne toujours record

Car si la collecte sur les livrets d’épargne réglementés est demeurée positive en mai, celle-ci a baissé de 770 millions d’euros par rapport à avril, et de plus de la moitié par rapport à mars et à février, deux mois qui avaient profité à plein régime d’un "effet taux", suite au doublement de la rémunération des livrets à 1% au 1er février. Cette collecte est également inférieure à celle du mois de mai 2021 (1,82 milliard d’euros) mais assez proche de celle de 2019 avant la crise sanitaire (1,22 milliard d’euros).

« A la différence des consommateurs américains, les Français réduisent leur consommation en maintenant leur stock d’épargne dont celui constitué depuis le début de la crise sanitaire, observe Le Cercle de l'Epargne. Dans ce contexte, l’encours du Livret A bat record sur record et atteint désormais 358,8 milliards d’euros, contre 298,6 milliards d’euros en décembre 2019. L’encours a ainsi progressé de 20 %. Sur la même période, l’encours du LDDS est passé de 112,4 à 128,6 milliards d’euros. »

Une petite baisse des dépôts à prévoir avant la hausse des taux en août ?

Alors que la hausse des prix a continué de progresser et que les grandes vacances se profilent, la collecte pourrait encore baisser en juin. Mais l’épargne réglementée devrait continuer à avoir de beaux jours devant elle, puisque son taux de rémunération sera à nouveau augmenté au 1er août, a fait savoir ce matin le gouverneur de la Banque de France. Ce taux, qui dépendra du niveau de l’inflation et des taux d’intérêt à la mi-juillet, devrait au moins atteindre 2%, une rémunération que le Livret A n’a pas proposée depuis 2005.

Commentaires (1)
  • Utilisateur2317519
    Utilisateur2317519posté le 22.06.2022 à 16:05

    Ce qui confirme que les fonctionnaires enseignants n'ont pas fait leur travail.