Bon démarrage du nouveau Plan d’Epargne Retraite (PER)

Retraite Actu 0

Dans un panorama du secteur, le Cercle de l’Épargne note que 13,1 millions de contrats d’épargne retraite (hors article 39) sont en cours de constitution.

Reuters

Le groupe de réflexion du Cercle de l’Épargne s’est penché sur l’épargne retraite, un secteur en pleine mutation, notamment avec l’arrivée des nouveaux Plans d’Epargne Retraite (PER), commercialisés par les entreprises d’assurances depuis le 1er octobre 2019.

237 milliards d’euros d’encours

Dans un panorama du secteur, le Cercle de l’Épargne rappelle que l’encours des produits d’épargne retraite représentait à fin 2018, selon les dernières données publiées par le service statistique du Ministère du Travail (DARES), 237 milliards d’euros contre 229 milliards d’euros en 2017. Cet encours comprend celui des produits d’épargne retraite individuels comme le PERP, les Contrats Madelin, la Préfon ou le COREM et celui des produits collectifs comme le PERCO, le PERE ou les retraites chapeaux (article 39). Même si la comparaison n’a pas réellement de sens, on peut remarquer que cet encours est presque deux fois moins important que les avoirs des Français logés sur leurs Livret A et Livret de développement durable et solidaire (LDDS) qui dépassaient 410 milliards d’euros fin 2019.

En isolant l’encours des produits d’épargne destinés aux particuliers (PERP, COREM, Préfon, CRH…), son montant est passé de 28,6 à 51,6 milliards d’euros de 2008 à 2018. Le Cercle de l’Épargne note que cette progression s’explique tant par l’évolution favorable des actifs financiers que par la progression des cotisations.

Plus de 13 millions de contrats

Le Cercle de l’Épargne note que 13,1 millions de contrats d’épargne retraite (hors article 39) sont en cours de constitution. Bien sûr, ce nombre dépasse celui des personnes couvertes car certaines en détiennent plusieurs. Ainsi, il est possible d’avoir plusieurs produits collectifs en fonction de sa carrière professionnelle. De même, à titre individuel, il est autorisé d’avoir plusieurs produits (PERP, Contrats Madelin, COREM, etc.). Avec le vieillissement de la population et la maturité croissante des différents produits d’épargne, le nombre de bénéficiaires s’accroît : il est passé de 1,98 million à 2,421 millions de 2010 à 2018.

De gros écarts sur le montant de la rente

Autre enseignement de cette étude : près des trois quarts des bénéficiaires touchent moins de 2.000 € de rente par an. En 2018, 22% des bénéficiaires des contrats d’épargne retraite ont touché sous forme de rente moins de 500 €, 25% ont perçu entre 500 et 999 € quand seulement 7% ont reçu plus de 5.000 €.

Nouveau PER

Concernant le lancement du nouveau Plan d’Epargne Retraite, le Cercle de l’Épargne observe un bon démarrage. Selon les chiffres de la Fédération française de l'assurance (FFA), 83.490 PER ont déjà été signés entre le 1er octobre et le 31 décembre 2019, pour un encours de 485 millions d'euros. « Si une partie de ces PER est issue de la transformation d’anciens contrats, la très grande majorité tiendrait à de nouvelles souscriptions », notent les experts du Cercle de l’Épargne.

Commentaires
Epargne
Actu0

Epargne salariale : les Français veulent davantage d'accompagnement

Les salariés ont une perception positive des dispositifs d’épargne salariale, qui sont surtout présents dans les grandes entreprises. Mais l'accent doit être mis sur l’accompagnement, par exemple dans le choix des supports d’investissement.

Lire la suite