Bling, l’appli d’avance de cash qui cartonne !

Tendance Actu 0

Lancée il y a un an à peine, l'appli Bling, qui dépanne instantanément d'une avance de cash de 100 euros, rencontre déjà un franc succès.

Bling

La jeune start up Bling, qui propose un service d’avance de cash inédit en France, a cartonné pour sa première année d’existence.

Permettant à ses utilisateurs de disposer d’un crédit de 100€ instantanément, l’appli, lancée en janvier 2020 (d’abord sous le nom de Sherwood), revendique déjà plus de 150.000 clients (60.000 actifs) et quelque 4 millions d’euros avancés !

La simplicité et l’originalité de son modèle semblent avoir trouvé son public, les jeunes consommateurs connectés aux fins de mois difficiles, une catégorie de Français qui n'a pas été épargnée par la crise du coronavirus et les mesures de confinement.

Pour sa promotion publicitaire sur Youtube, Bling a d’ailleurs jeté son dévolu sur Boris Becker – pas la grande star de tennis allemande des Boomers mais un « influenceur » des réseaux sociaux inconnu des plus de 25 ans… aux 1,7 million d’abonnés sur son compte Insta !

Un service de mini micro-crédit

Boris Becker 2 a sans doute motivé une partie de ses fans à adopter Bling, mais le succès incontestable de son démarrage tient surtout au caractère inédit de son service sur le marché français des Fintechs.

Le concept de Bling se rapproche fortement de celui du micro-crédit, une pratique très répandue dans certaines régions du monde, comme en Afrique, mais quasi-inexistante dans l’Hexagone. Bling s’en distingue toutefois par le plafond très faible des avances proposées et l’absence de facturation d’intérêts, du moins pour son service de base.

Son utilisation est à la portée de tous les usagers d’un smartphone, à deux conditions tout de même : que ces derniers relient Bling à leur compte bancaire principal, et qu'ils puissent justifier d'une rentrée d'argent régulière d'au moins 400€ avec un historique de deux mois (job étudiant, Pôle Emploi, soutien financier familial...), une barrière à l'entrée relativement basse.

Avance de cash

Ces critères remplis, bénéficier de ce service ne prend que quelques minutes, le temps de télécharger l’app sur son appareil et de rentrer ses coordonnées bancaires.

Il suffit ensuite d’indiquer le montant de l’avance souhaitée, de 100 € maximum, pour en bénéficier gratuitement dans les 5 à 7 jours. Elle peut même vous être instantanément versée si vous êtes tout de même prêt à payer un onéreuse commission fixe de 5€ par opération, pas forcément plus intéressante que des frais d’intervention bancaire !

L’avance est accordée pour une période de 30 jours maximum, et donc sans frais hors option virement instantané.

Un remboursement express

Dans la pratique, la durée de l’emprunt est souvent réduite à quelques jours, puisque Bling va prélever automatiquement sur le compte du débiteur la somme empruntée dès la rentrée d’argent régulière suivante.

Malgré le prix de son option instantanée, Bling se présente comme une alternative aux situations de découvert qui devraient coûter en moyenne 66€ cette année aux clients des banques traditionnelles. « À l’heure où 57% des Français dépassent leur découvert autorisé au moins une fois par an et un quart des bénéfices des banques proviennent des frais de découvert, Bling propose une alternative saine et déculpabilisante au microcrédit et aux agios », explique la société.

Dépenses de première nécessité vs. achats plaisir

Coronavirus oblige, le bilan de cette première année a révélé une tendance sur la destination des dépenses avancées : près d’un quart des versements ont été utilisés pour faire le plein de courses alimentaires et honorer des factures du quotidien (EDF, abonnements de téléphonie mobile, essence), là où Bling s’attendait à davantage d’achats"plaisir" (shopping, voyage…), en sachant par ailleurs que toutes les avances n’ont pas pu être catégorisées, telles que les sorties en cash.

Il est difficile pour Bling de déterminer à quel point la situation sanitaire exceptionnelle de 2020 a participé au succès de son premier anniversaire. La start up a toutes les raisons d'être optimiste pour la suite, même si l'appli devra parvenir à monétiser son option "virements instantanés". Seule sur son créneau, avec un coronavirus toujours bien présent, elle devrait aisément poursuivre sur sa lancée en 2021.

Commentaires
Epargne
Actu0

La cagnotte Covid se dégonfle très lentement

Les économistes de BPCE estiment que le taux d’épargne devrait se tasser à 19,2% du revenu disponible en 2021 après le niveau record de 21,3% en 2020 et à comparer à 14,9% en 2019.

Lire la suite