Attention aux fausses offres de livrets "Gafa" qui circulent sur Internet

Livrets Actu 0

En un an, des centaines de propositions frauduleuses de "livrets d'actions" de la tech américaine et de la cote française ont été signalées par les épargnants à l'AMF.

Reuters

Nouvelle mise en garde de l’Autorité des marchés financiers à l’intention des épargnants. Après avoir alerté sur les offres frauduleuses de biens divers vendredi dernier, l’AMF appelle le grand public à la vigilance à l’égard d’offres frauduleuses d’achat d’actions cotées à des prix préférentiels qui circulent en nombre sur Internet.

"Livret Gafa avec capital garanti et une indexation à la performance des actions Google, Amazon, Facebook, Apple", "livret Tesla Apple Facebook", "livrets diversifiés" « ayant pour support des actions de sociétés n’étant parfois même pas cotées », faux "contrats d’achats d’actions", proposition d’achats de titres Française des jeux (FDJ) « à prix prétendument décoté » ou encore des "livrets de trading à haute fréquence" sont quelques exemples de « plusieurs centaines » de propositions frauduleuses rapportées par les épargnants à l’AMF depuis le printemps 2021, fait savoir l’autorité financière dans un communiqué publié ce lundi 28 mars.

Faux conseillers

Comme l’essentiel des arnaques aux placements financiers qui circulent actuellement, ces tentatives d’arnaques s’appuient le plus souvent sur des usurpations d’identité d’établissements financiers ou de paiement européens. « Il n’y a en réalité aucune acquisition d’actions derrière ces offres frauduleuses, explique l’AMF. Peu après avoir effectué les virements, les victimes [en général sollicitées par email ou par téléphone après avoir laissé leurs coordonnées sur des formulaires de contact en ligne] ne parviennent pas à joindre les faux conseillers ni à récupérer les fonds ».

55.000€ de pertes en moyenne

« Plus d’une centaine de réclamations et de signalements » concernant ce type de propositions d’investissements ont été enregistrées par l’AMF, pour un préjudice moyen de pertes très conséquent, de l’ordre de 55.000€.

« L’AMF rappelle que le conseil en investissement et la souscription d’actions pour le compte de clients sont des activités réglementées. Seuls des prestataires de services d'investissement agréés, figurant sur le registre Regafi ou des intermédiaires autorisés dans la catégorie de conseiller en investissement financier (CIF immatriculés à l’Orias) y sont habilités. L’AMF recommande aux épargnants de ne pas donner suite aux sollicitations des personnes les incitant à investir sans avoir vérifié que ces personnes disposent des garanties ou des autorisations nécessaires. »

D’une manière générale, les épargnants doivent être extrêmement prudents en ce qui concerne les offres de "livrets" à des taux supérieurs à la moyenne de ceux de l’épargne réglementée (1% pour les livrets A et LDDS). Les taux actuels de ceux proposés par les établissements bancaires, par exemple, sont bien inférieurs.

Commentaires (1)
  • auxloups
    auxloupsposté le 28.03.2022 à 17:58

    Je témoigne pour m'être fait avoir sur des comptes à terme (perte 95000 €)