Assurance-vie : un rendement quasi stable pour les fonds en euros immobiliers

Assurance-Vie Actu 0

D’après Good Value for Money, ils ont servi en moyenne 2,37% contre 2,46% en 2017, offrant toujours un petit plus par rapport aux fonds en euros classiques.

Reuters

Obtenir un peu plus de rendement tout en bénéficiant de la sécurité des fonds en euros. Telle est la promesse faite par les fonds en euros immobiliers. Et force est de constater que ces dernières années la promesse a été tenue.

En 2018 par exemple, ils ont servi en moyenne 2,37% contre 2,46% un an plus tôt, d’après l’analyse de Good Value for Money (GVfM). Le recul (-0,09 point) apparaît donc ici bien plus limité que pour les fonds en euros classiques dont le rendement moyen est attendu en baisse de 0,20 point (de 1,8% à 1,6%).

Ainsi, les fonds en euros immobiliers ont accru leur écart vis-à-vis des fonds classiques. Pour 2018, on peut l’estimer à 0,77 point contre 0,66 point en 2017. Il est surtout intéressant de noter que depuis 2010, les fonds en euros immobiliers ont toujours fait mieux que les fonds en euros classiques. Sur la période, leur surplus de rendement a fluctué entre 0,51 et 1,13 point affichant une moyenne de 0,86 point.

Des produits de niche

Au vu de ces éléments, les fonds en euros immobiliers pourraient faire figure de produits miracles. Bien évidemment, il n’en est rien. Ces fonds restent des produits de niche dont les promoteurs peuvent être amenés à freiner la collecte (afin d’éviter d’avoir trop de capitaux à investir). La profondeur de marché est donc ici très limitée.

Par ailleurs, la souscription de fonds en euros immobiliers peut être soumise à conditions, notamment l’orientation d’une partie des versements vers des unités de compte. Autrement dit, pour bénéficier de ce surplus de rendement en toute sécurité, l’épargnant peut se retrouver obligé de prendre des risques sur le reste de son investissement.

Commentaires
Epargne
Fiche Pratique0

PEA : quel taux retenir pour les prélèvements sociaux ?

Tous les gains d’un PEA ne sont pas soumis au taux de prélèvement actuel de 17,2%. Des taux plus anciens peuvent s’appliquer selon la date d’ouverture et de réalisation des gains. Décryptage…

Lire la suite