Assurance-vie : un marché de plus en plus concentré

Assurance-Vie Actu 0

En 2018, les plus gros assureurs ont capté 61% des montants versés. En 2011, la proportion était de 54%.

Reuters

Bien que représentant quelque 1.700 milliards d’euros d’encours, l’assurance-vie est un marché serré. Des études ont déjà montré qu’environ la moitié des encours étaient détenus par 10% de la population. La concentration est également forte du côté des professionnels.

La dernière analyse de l’ACPR révèle que 61% des versements effectués en 2018 ont été collectés par les filiales des 6 plus grands groupes français de bancassurance. En 7 ans, le chiffre a progressé de 7 points.

Autre donnée spectaculaire, si l’on ne retient que les 5 plus gros acteurs, la part de marché atteint déjà les 50% (48% en 2011). Sachant que la collecte brute a été de 123,5 milliards d’euros en 2018 (selon l’ACPR), on peut estimer en moyenne à 12,5 milliards d’euros la collecte brute de chacun des assureurs du haut de tableau.

En dépit de la multiplication des canaux de commercialisation et du développement de la vente de contrats en ligne, les poids lourds de l’assurance ont donc réussi à maintenir et même à accroître leur emprise sur le marché.

Cette collecte de masse a toutefois une particularité, comme le souligne l’ACPR. Sur l’ensemble du marché, les unités de compte ont représenté 31% des versements effectués en 2018. Or, dans les filiales des 6 plus gros bancassureurs, la proportion n’a été « que » de 27%. De surcroît, cette part a légèrement baissé en 2018 alors qu’elle a continué à progresser à l’échelle du marché. A titre de comparaison, les autres acteurs de l’assurance-vie ont orienté 36% de leur collecte vers les unités de compte.

Commentaires
Epargne
Fiche Pratique0

PEA : quel taux retenir pour les prélèvements sociaux ?

Tous les gains d’un PEA ne sont pas soumis au taux de prélèvement actuel de 17,2%. Des taux plus anciens peuvent s’appliquer selon la date d’ouverture et de réalisation des gains. Décryptage…

Lire la suite