Assurance-vie : pensez aux SCPI en 2020 !

Assurance-Vie Actu 0

Avec un rendement d’environ 4,5% projeté pour 2019, les SCPI ont de quoi doper la rentabilité d’un contrat d’assurance-vie tout en apportant une certaine sécurité sur le long terme.

Reuters

La performance 2019 des contrats d’assurance-vie en euros devrait se situer autour de 1,4% avant prélèvement sociaux, soit une baisse d’environ 0,4 point par rapport à 1,8% en 2018. Le prescripteur de contrats d'assurance Good Value for Money a déjà recensé plus d’une centaine de rendements 2019 sur divers supports de fonds euros (y compris des euro-croissance) qui se situent globalement dans cette moyenne de 1,4%.

Une collecte toujours dynamique

Cette baisse des rendements dans un environnement de taux obligataires au plancher n’a pas empêché la collecte de rester dynamique l’an dernier. A fin novembre, les chiffres de la Fédération Française de l’Assurance mentionnaient une collecte nette globale de 25,2 milliards d'euros, supérieure de 3 milliards aux montants enregistrés un an plus tôt. L’encours des contrats d’assurance-vie s’élevait ainsi à 1.785 milliards d’euros à fin novembre 2019, en progression de 5% sur un an.

Unités de compte

Face à la baisse inévitable du rendement des fonds en euros, les épargnants se tournent davantage vers les supports en unités de compte, le plus souvent investis sur les marchés boursiers. Les versements sur les supports unités de compte (plus rémunérateurs mais non garantis) ont représenté un peu plus d’un quart des cotisations l’an dernier. Mais après une grosse performance de la bourse en 2019 et depuis plusieurs années, les supports unités de compte peuvent désormais paraître assez risqués.

Pensez à l’immobilier

L’occasion sûrement de se tourner davantage vers l’immobilier tertiaire en investissant dans des SCPI au sein de son contrat d’assurance-vie. Avec un rendement d’environ 4,5% projeté pour 2019, les SCPI ont de quoi doper la rentabilité d’un contrat d’assurance-vie tout en apportant une certaine sécurité sur le long terme. Avec des frais d’entrée élevés, les SCPI doivent d’ailleurs s’envisager sur du long terme, au moins 10 à 15 ans.

Good Value for Money conseille également de se positionner de préférence sur 2 à 3 SPCI performantes en évitant de tout miser sur une seule SCPI. L’épargnant devra aussi surveiller le patrimoine de la SCPI et éviter des fonds surexposés sur certains actifs comme un grand centre commercial dont les difficultés de location pourraient peser sur la performance.

a savoir

Good Value for Money rappelle que des frais sont facturés au sein de chacun des supports financiers de son contrat en unités de compte, ceux-ci venant directement en déduction de la valeur de la part de ces supports. Pour les frais de gestion courants facturés sur les unités de compte en actions, ces frais sont de 2,06% par an en moyenne et peuvent aller jusqu’à 2,72%.

Commentaires
Epargne
Actu0

Le crowdfunding monte en flèche

Près de 630 millions d'euros ont été collectés en 2019. Le secteur de l'immobilier a représenté à lui seul 57 % du total des fonds.

Lire la suite